Sommaire
Article publié le 08/09/2021 à 09:56 | Lu 1480 fois

Le point sur la sécheresse oculaire...




De nombreuses personnes constatent une hausse de l’anxiété et une irritabilité quand les symptômes de leur sécheresse oculaire s’aggravent. Or, la relation entre stress et œil sec est un double problème. La sécheresse oculaire est une maladie des larmes et de la surface oculaire, chronique et invalidante : une pathologie avec un impact fort sur la qualité de vie et donc, sur notre moral. A l’inverse, le stress peut jouer sur la vision et la sécheresse oculaire. Quantel Medical répond aux questions fréquentes sur ce sujet souvent méconnu…


Pourquoi la sécheresse oculaire joue sur le stress ?
Le syndrome des yeux secs impacte la qualité de vie et donc, augmente le stress. Ceci se traduit par des difficultés, voire, une impossibilité d’effectuer certaines tâches quotidiennes simples comme :
• Lire, travailler sur l’ordinateur, regarder la télévision, faire du sport en plein air
• Sensibilité à la lumière ou photophobie
• Gêne lors du port de maquillage, des lentilles de contact, du masque
• Sommeil perturbé dû aux douleurs et sensation d’œil sec la nuit
 
Ces gênes peuvent, dans certains cas, engendrer un arrêt de travail voire une dépression pour les sécheresses oculaires les plus invalidantes et douloureuses. Le patient se retrouve donc dans un cercle vicieux. Avec un impact négatif sur la vie professionnelle et personnelle des personnes.
 
Est-ce que le stress joue sur la vue ?
Notre corps réagit face au stress ; nos yeux également. Les effets du stress sur la vue varient selon les personnes et leur niveau d’anxiété. Lors d’un état de stress, nos pupilles, habituellement contractées quand nous sommes calmes, se dilatent.
 
Or, il faut savoir que des pupilles constamment dilatées en cas de stress peuvent rendre les yeux sensibles à la lumière, entraîner de la fatigue visuelle et entrainer une vision floue. Dans la majorité des cas, ces conséquences sur les yeux sont de courte durée et sans gravité sur la santé visuelle. Mais dans les cas d’angoisse « prolongée », des complications peuvent survenir.
 
Comment soulager la sécheresse oculaire pour réduire le stress ?

Quelques trucs et astuces :
• Réduire les facteurs environnementaux qui aggravent la sécheresse oculaire comme l'exposition au soleil (port de lunettes de soleil), les écrans numériques, les environnements secs, la fumée de tabac, la climatisation.
 
Avoir les bons réflexes devant un usage prolongé des écrans :
• Respecter une distance entre les yeux et l’écran numérique : 40 cm devant un téléphone, 60-80 cm devant un ordinateur, 4-5m devant une télévision.
• Toujours s’équiper de ses lunettes de vue.
• Suivre la règle des 20-20 : toutes les 20 minutes, regarder quelque chose à 20 pieds (6m), au moins 20 secondes.
• Penser à cligner des yeux toutes les 4 à 6 secondes.
• Ne pas utiliser un écran dans le noir.
• Limiter le port de lentilles de contact et privilégier les lunettes de vue.
• Adopter une activité physique régulière et une alimentation équilibrée bonnes pour nos yeux.
• Utiliser des « larmes artificielles » ou collyres disponibles en pharmacie, pour humidifier vos yeux. Les larmes artificielles sont l’un des traitements généralement proposés en cas de sécheresse oculaire.

Préférer les doses uniques, sans conservateur, afin de réduire le risque d’infections oculaires et d’irritations. On peut les utiliser aussi souvent que nécessaire, une à deux fois par jour ou plusieurs fois par heure.





Dans la même rubrique
< >

Jeudi 16 Septembre 2021 - 01:00 Points sur les TMS spécifiquement féminins





Nos dernières publications contextuelles