Le point sur l'emploi des seniors avec VerbaTeam

​L'enjeu de l'emploi des seniors, mis en lumière lors de la dernière réforme des retraites, fera prochainement l'objet d'une négociation. Les premières discussions entre les partenaires sociaux ont eu lieu fin décembre 2023 avec pour objectif, la présentation d’un nouveau projet de loi « travail » d’ici l’été 2024. Le point avec VerbaTeam, filiale d’AXA.


On le sait, l'allongement de la durée de travail pose la question de la place des seniors dans les entreprises. Or ces dernières ont, jusqu’ici, eu du mal à les maintenir dans l’emploi.
 
Sans trop de surprise, depuis des années, la France affiche un des taux les plus faibles d’Europe en matière d’emploi senior !  
 
Pour VerbaTeam, filiale d'AXA, acteur dédié à la prévention santé en entreprise, qui accompagne DRH et dirigeants sur ces problématiques, plusieurs facteurs sont à considérer pour aider les entreprises à maintenir les seniors en emploi :
 

Le développement des compétences 

Pour maintenir les seniors en emploi, il convient tout d’abord de les former en continu sur les nouvelles approches opérationnelles.
 
Ce type de perfectionnement dédié les aide, par exemple, à se familiariser avec les nouvelles technologies et les nouveaux outils de travail. Ce sont autant de moyens d’améliorer leurs compétences, tout en restant impliqués dans le développement de l’entreprise. 
 

Une adaptation des postes

Sur le plan des conditions de travail, des adaptations de poste et de lieu de travail sont aussi susceptibles d’aider les seniors à travailler dans des conditions optimales.
 
Cela peut inclure :
 
  • Un changement de poste, là encore dans la formation ou l’encadrement.
  • Des aménagements ergonomiques, quels que soient le domaine et quotidien du poste
  • Des horaires de travail flexibles ou aménagés
 

L’enjeu de la santé est incontournable pour les maintenir dans l’emploi

Outre les visites de santé obligatoires, les bilans de santé plus réguliers offrent un moyen concret de faire de la prévention et d’inciter, entre autres, à des dépistages.
 
Car, avec l’âge et les parcours personnels, des problématiques surviennent plus fréquemment : troubles musculosquelettiques (TMS), maladies cardiaques, ménopause et problématiques associées chez les femmes.
 
Soit autant d’enjeux qui nécessitent de mettre en place des actions de prévention et de suivi concrètes. 

Publié le 12/01/2024 à 01:00 | Lu 3059 fois