Sommaire
Article publié le 03/01/2018 à 01:00 | Lu 1884 fois

Le groupe B2V récompense deux associations qui luttent contre l'isolement social des ainés

Il y a quelques semaines, le groupe B2V Solidarité Prévention Autonomie a remis son Prix annuel à deux associations luttant quotidiennement contre l’isolement social des plus faibles : Familles Rurales et Osmose, les deux lauréats ont reçu chacun une dotation de 25.000 euros.


Le groupe B2V récompense deux associations qui luttent contre l'isolement social des ainés
Les deux associations primées sont :
L'association sarthoise Familles Rurales pour son projet les « bénévoles voisineurs ». Ce réseau de solidarité de proximité vise à rompre la solitude des personnes âgées isolées et à les aider à « bien vieillir » grâce au soutien du bénévole voisineur. Au programme ? jeux de société, marche jusqu'à l'épicerie, inviter ses voisins, raconter ou échanger sur son histoire).
 
« L'objectif, souligne Martine Ropars, coordinatrice des bénévoles voisineurs, est de permettre la socialisation mais aussi la création d'un véritable lien entre les personnes. Une relation pour un temps de partage. »
 
Osmose est un réseau de santé basé dans les Hauts-de-Seine près de Paris. Le dispositif imaginé par ce réseau est destiné aux aidants familiaux. L’idée ? Leur éviter de sombrer dans l'isolement social. Dans la pratique, c’est un accompagnement individualisé pour les aidants de malades d'Alzheimer ou de troubles apparentés.
 
« Sur notre territoire, beaucoup de choses sont proposées pour les aidants. Mais, il s'agit exclusivement d'actions collectives. Or, souvent, les aidants refusent de sortir de chez eux et de s'exprimer en groupe » précise le Dr Arielle Attal, coordinatrice du réseau.  

Cette dernière a donc eu l'idée de proposer un accompagnement personnalisé. La présence, aux côtés des aidants d'une équipe menée par un psychologue ou un médecin permet d'aborder les problèmes de quelque ordre que ce soit avec ces personnes.
 
Ces associations lauréates ont reçu le prix 2017 ; chacune a reçu la somme de 25.000 euros.

Lors de cette sixième édition, le Prix a ainsi récompensé des associations réalisant des actions concrètes et innovantes ayant pour objectif d'encourager les initiatives en faveur des aidants familiaux et des personnes âgées les plus vulnérables vivant à domicile.
 
Rappelons que l'isolement social fragilise les plus âgés qui ont du mal à conserver leur place et leurs liens sociaux sur leur territoire de vie. Les familles sont fréquemment éclatées géographiquement. Certaines personnes vivent des situations de solitude extrême, confinées à leur domicile et inconnues des différents acteurs locaux.
 
Selon une récente étude de l'association des Petits Frères des Pauvres diffusée en septembre 2017, 300 000 personnes de plus de soixante ans sont dans une situation de mort sociale, soit l'équivalent d'une ville comme Nantes.
 
Pour leur part, les aidants familiaux consacrent un temps très important de leur vie à leurs proches. Leur vie familiale, sociale, professionnelle s'en trouve alors profondément perturbée. Les aidants familiaux représentent plus de 11 millions de personnes en France qui s'occupent au quotidien d'un membre de leur famille atteint d'une pathologie très invalidante.






Dans la même rubrique :
< >