Sommaire
Article publié le 28/06/2018 à 01:00 | Lu 1282 fois

Le domaine de Courbis : une tradition ardéchoise

Les frères Courbis, Dominique et Laurent, sont revenus dans le domaine familial après avoir parcouru le monde pour l’un, et la France pour l’autre. Aujourd’hui, ils exploitent les 35 hectares du domaine et produisent du Saint-Joseph, du Cornas, du Croze-Hermitage et du Saint-Peray.


Mais ce qui nous intéresse le plus aujourd’hui, ce sont les 9.000 m2 plantés à 100% de Syrah. Des vignes jeunes, âgées de six ans qui prospèrent en dehors de toute appellation sur les côtes granitiques et calcaires de l’Aube.
 
Exposé plein Est, ce vignoble est totalement protégé des vents du Nord. Contigüe à la parcelle historique du domaine le Saint Joseph les Royes, il bénéficie des qualités de son grand frère mais est proposé à un prix « IGP ». 
 
Des vendanges manuelles, élevé en barriques durant 10 mois, l’Aube 2016 de chez Courbis est particulièrement soigné. Rond, fruité et équilibré, ce vin de vignes jeunes est particulièrement prometteur.
 
Mais le domaine Courbis révèle également d’autres pépites dans son catalogue et on retiendra ses trois Cornas : Champelrose, Les Eygats et la Sabarotte. Des vins de vieilles vignes élevés en barriques et en fûts neufs avec une production limitée à 5.000 bouteilles. A découvrir. 
 
En Saint Joseph, Les Royes s’impose naturellement avec un rouge épicé qui appelle les belles pièces de viande rouge grillée. Là encore, la production est limitée à 15.000 bouteilles. De ce domaine établi sur des côteaux escarpés, les frères Courbis offrent le meilleur de la terre.
 
Joël Chassaing-Cuvillier






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 01:00 Le Champagne sera toujours un vin de fête !