Sommaire
Article publié le 29/04/2022 à 01:00 | Lu 1798 fois

Le dispositif de lutte contre l'isolement des ainés ÔYES arrive dans les Hauts-de-Seine




Le Département des Hauts-de-Seine (92) met en place le dispositif de lutte contre l’isolement social
ÔYES (Hauts-de-Seine Étudiants Seniors) avec l’agence interdépartementale Yvelines et Hauts-de-Seine AutonomY, pour répondre aux besoins des seniors les plus isolés et fragilisés.


Ce dispositif gratuit pour les seniors (originaire des Yvelines où il existe depuis dix ans), intégralement financé par le département des Hauts-de-Seine via la Conférence des Financeurs Prévention de la perte d’autonomie 92, permet à des jeunes de moins de 26 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA ou encore auxiliaires de vie, de passer du temps avec des seniors via des appels téléphoniques ou des visites de convivialité.
 
L’objectif de ce dispositif est de lutter contre l’isolement des seniors de plus de 65 ans, et contre la précarité étudiante, en proposant un emploi rémunéré et solidaire. Il sera activé pour la période estivale (juillet et août 2022) dans les Hauts-de-Seine. Son pilotage est confié à l’Agence AutonomY.
 
Rappelons qu’à l’origine, ce dispositif innovant fut mis en place (avec succès)  dans les Yvelines depuis. Ce, il y a plus de dix ans. En une décennie, YES+ (Yvelines Étudiants Seniors) a démontré son efficacité et a permis d’accompagner en 2021, 2.000 personnes âgées isolées par mois, de réaliser
27.000 visites à domicile et 60.000 appels téléphoniques et de recruter 100 agents de convivialité par
mois.