Sommaire
Article publié le 12/07/2021 à 11:12 | Lu 1810 fois

Lancement officiel du label "Ami des ainés"




Le label « Ami des ainés » a été présenté et officiellement lancé à l'occasion de l'Assemblée Générale du Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés (RFVAA) qui s'est tenue le 2 juillet dernier à Saint-Etienne dans la Loire. Dans ce contexte, les territoires adhérents peuvent dès à présent prétendre à l'obtention de ce label. Explications.


Photo Max Harlynking on Unsplash
Dans la pratique, ce référentiel s’appuie sur le programme initié par l’OMS, sur les retours d’expérience et l'évaluation des territoires déjà engagés et les préoccupations principales exprimées
par les retraités français lors d'une large consultation.
 
Plus concrètement, ce label vise à constituer un nouvel outil au service des territoires engagés dans le RFVAA. Il a vu le jour en se reposant sur l’expérience des territoires impliqués et par le biais d’une large consultation des aînés en France.
 
Il devrait permettre de valoriser « les dynamiques territoriales et à accompagner pas-à-pas les acteurs locaux dans la mise en œuvre d’une dynamique d’amélioration continue des politiques locales ».
 
Pour rappel, le circuit de labellisation repose sur trois comités de suivi (technique ; partenarial
et financier ; élaboration du label) réunissant des experts, des représentants de personnes âgées et
des partenaires majeurs.
 
On se souvient qu’en mai et juin 2021, une première version du référentiel avait été expérimentée dans trois villes Amies des Aînés engagées depuis plusieurs années à Sceaux (92), à Limonest (69) et à Grenoble (38).
 
Le référentiel se repose sur cinq engagements et vingt-trois sous engagements qui se déclinent sur une centaine d'indicateurs en fonction de la taille du territoire. Ce référentiel se décline à travers cinq engagements majeurs des collectivités : répondre au défi démographique du 21è siècle ; consulter et impliquer les habitants dans la construction d'une politique de l'âge ; s’engager dans une gouvernance multipartenariale ; élaborer un état des lieux transversal sur l'usage du territoire par les aînés et réaliser un plan d'action pour soutenir le vieillissement actif et en
bonne santé.
 
Ce label se décline aussi en quatre niveaux de progression. Ce qui doit permettre aux candidats d'évoluer et de maintenir une dynamique locale autour de la labellisation. Ces niveaux de labellisation portent sur la méthodologie d'amélioration des politiques locales qui est au cœur du programme Villes
Amies des Aînés.

Rappelons que le Réseau Francophone des Villes Amies des Ainés (RFVAA) est une association indépendante d’intérêt général, affiliée au Réseau mondial des villes et communautés amies des aînés de l’Organisation Mondiale de la Santé. Il a été créé en 2012.