Sommaire
Article publié le 30/03/2020 à 03:46 | Lu 1891 fois

La Méditation, c'est bon pour le cerveau du Pr. Steven Laureys




Voici un peu de lecture en ces temps de confinement… Paru aux éditions Odile Jacob en septembre 2019, l’ouvrage du professeur belge Steven Laureys rédigé avec la participation du fameux bouddhiste, Matthieu Ricard, revient sur les bienfaits de la méditation. 272 pages, 21,90 euros.


La Méditation, c'est bon pour le cerveau du Pr. Steven Laureys
Cela fait déjà quelques années que l’on sait que la méditation offre des avantages pour lutter contre le vieillissement du cerveau.
 
Déjà en 2017, l’Inserm publiait une étude à ce sujet indiquant qu’en permettant une réduction du stress, de l’anxiété, des émotions négatives et des problèmes de sommeil qui ont tendance à s’accentuer avec l’âge, la méditation pourrait réduire les effets néfastes de ces facteurs et avoir un effet positif sur le vieillissement cérébral.
 
Mais l’originalité de cet ouvrage du professeur Steven Laureys -neurologue mondialement connu qui mène avec son équipe depuis plus de vingt ans des recherches sur les états de conscience- et de nous exposer les effets de la méditation sur notre corps et sur notre esprit à travers ses recherches sur le cerveau de Matthieu Ricard, le célèbre moine bouddhiste qui traduit le dalaï-Lama.
 
Grâce à ce livre, vous allez non seulement mieux comprendre l’action de la méditation sur nos neurones, mais aussi avoir envie d’essayer vous-même les exercices de méditation, simples et efficaces, qui sont proposés ! Pour la première fois, un médecin chercheur démontre que la méditation, c’est bon pour le cerveau !
 
Une activité de plus à inscrire dans votre agenda en cette période de confinement. Les premiers bénéfices -et nul besoin d’être moine bouddhiste- se font en principe ressentir après huit semaines.
 
*Le professeur Steven Laureys est neurologue et directeur de recherches FNRS. Il dirige le Centre du cerveau2 au CHU de Liège et l’unité de recherches GIGA Consciousness et Coma Science Group de l’Université de Liège. Connu pour ses travaux sur la conscience des patients cérébrolésés, il a notamment publié Un si brillant cerveau, qui a eu beaucoup de succès.