Sommaire
Article publié le 04/12/2019 à 01:26 | Lu 582 fois

L'automobile au pied du sapin avec ETAI

Cela devient de plus en plus difficile pour les Français d’aimer ouvertement l’automobile. Le politiquement correct pèse de toute sa morale sur les amateurs de véhicules anciens. Heureusement, il n’est pas encore interdit de découvrir les nombreux ouvrages qui traitent d’automobiles.


Si, grâce à la pratique universelle de la langue anglaise, les Anglo-saxons bénéficient d’une incroyable variété de parutions, les Français peuvent satisfaire leur passion grâce aux Editions ETAI qui publient régulièrement des ouvrages sur l’histoire de l’automobile.
 
Dans leur dernière livraison, on retrouve deux titres qui viennent enrichir la fameuse collection « la voiture de Mon Père » ainsi qu’un ouvrage sur la marque italienne Lamborghini. 
 
Avec « La Matra 530 de Mon Père », on pénètre une époque où l’industrie automobile française n’hésitait pas à proposer des modèles à la fois sportifs et originaux dans leur conception. Abordable et disruptif, ce modèle a permis à de nombreux jeunes Français de s’offrir leur première voiture de sport.
 
Nous sommes au milieu des années 70 et Sonia Delaunay consacrait ce modèle en créant un modèle à ses couleurs. Produite pendant sept ans à 10.000 exemplaires la Matra 530 était un modèle targa au prix plus abordable que la 911 Targa.
 
Dans la même collection de la voiture « de mon Père », c’est une voiture populaire à l’esprit sportif que nous propose ETAI : l’Alfa Roméo Alfasud. Typique des années 70, l’Alfasud offrait l’image sportive d’une marque encore brillante et à un prix abordable.
 
Présentée en 1971, cette Alfasud porte tous les espoirs de la marque qui subit alors la mainmise du groupe Fiat. Compact, traction, moteur quatre cylindres boxer, c’est une véritable révolution pour la firme milanaise.
 
Malheureusement la qualité n’est pas là et la rouille attaque très vite la voiture. Fabriquée néanmoins pendant douze ans à 900.000 exemplaires, l’Alfasud  trouve de nombreux amateurs. On la voit en rallye, en circuit avec les Troféo Alfasud et elle se retrouve face aux redoutables Golf GTI et 205 GTI. Grâce à cet ouvrage, on revit une époque où l’automobile passion était encore populaire.
 
Dans un registre différent, l’ouvrage d’Antonio Ghini sur la saga Lamborghini est une véritable source de renseignements. Particulièrement bien documenté et riche en illustrations inédites, cet ouvrage offre une vision particulièrement intéressante sur les différents designers qui se sont succédés depuis la création de la marque.
 
Joël Chassaing-Cuvillier