Sommaire
Article publié le 27/02/2019 à 00:59 | Lu 1048 fois

L'ascenseur : équipement numéro 1 pour le bien vieillir à domicile

Selon un récent sondage Ipsos réalisé pour le compte de la Fédération des ascenseurs, l’ascenseur serait l’équipement numéro 1 pour favoriser le bien vieillir à domicile. Ce qui semble, somme toute, assez logique. Détails.


Dans un monde qui vieillit et qui vit le plus souvent en immeuble, on peut comprendre l’importance de l’ascenseur dans le quotidien des gens, et notamment dans celui des personnes âgées. Il suffit d’ailleurs que cet équipement tombe en panne pour qu’on s’aperçoive immédiatement de l’importance qu’il revêt dans notre vie de tous les jours.
 
Le Fédération des ascenseurs vient de présenter une grande étude réalisée par Ipsos sur l’ascenseur et les Français. Et parmi les nombreuses informations dévoilées, on apprend, que « pour bien vieillir chez eux, les Français placent l’ascenseur en choix d’équipement numéro 1 ».
 
En effet, on le sait, avec à l’allongement de la durée de vie, l’adaptation de son habitat est devenue une solution majeure pour rester le plus longtemps possible dans son logement.

Dans ce contexte, et selon ce sondage, les Français considèrent, en premier choix que les trois équipements les plus utiles pour faciliter le maintien à domicile sont : l’ascenseur (33%), la salle de bain adaptée (28%) et le monte-escalier ou l’élévateur (en maison individuelle) (26%).
 
En 2019, les Français sollicitent en priorité l’ascenseur et le monte-escalier ou l’élévateur avec un total de 72% (contre les deux-tiers en 2017) : un constat d’utilité et de nécessité sans appel.
 
« Que l’ascenseur, ainsi que le monte-escalier ou l’élévateur soient ainsi plébiscités montre à quel point le maintien à domicile et le confort au quotidien sont une préoccupation forte pour les Français. Une prise de conscience collective s'opère sur la nécessaire adaptation de l’habitat aux enjeux nouveaux de la société comme le vieillissement de la population, l’hospitalisation à domicile, la croissance verticale, la densification urbaine… » souligne Guillaume Fournier Favre, Président de la Fédération des Ascenseurs.
 
Et de poursuivre : « les dernières décisions des pouvoirs publics vont permettre une meilleure prise en compte du quotidien des occupants âgés et des personnes à mobilité réduite. Poursuivons nos efforts communs pour une ville toujours plus inclusive et un quotidien facilité ».  
 
Autre point qui va dans le même sens, un nombre croissant de Français jugent l'installation d’un ascenseur nécessaire pour les immeubles de moins de 4 étages : 79% en 2019 (+ 5 points par rapport à 2017 ; + 9 points par rapport à 2016). Au sein de ces 79%, 43% estiment qu’un ascenseur est nécessaire dès le 3ème étage, 21% le pensent nécessaire dès le 2ème étage et ce nombre est en sensible hausse importante (+ 8 par rapport à 2017, + 14 par rapport à 2016).
 
Plus globalement, 87% des Français jugent que l’installation d’un ascenseur dans les futurs bâtiments à construire de moins de 4 étages est importante voire essentielle.
 
Avec 100 millions de trajets par jour en France, l’ascenseur est un facilitateur indéniable du quotidien. Son usage est devenu quasi systématique, et il arrive toutefois qu’il ait déjà manqué aux Français dans certaines circonstances et notamment, pour se déplacer avec des personnes âgées (58% en 2019 / + 1 point). D’ailleurs, un tiers (34%) des sondés souhaiterait qu’un système de commande vocale et un strapontin/siège soient installés dans les ascenseurs.