L'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) est revalorisée de 0,8%

Si vous êtes retraité, âgé de 65 ans ou plus, et que vos revenus sont inférieurs à 961,08 € par mois alors que vous vivez seul, vous avez droit à l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa, ex minimum vieillesse). Cette allocation a été revalorisée de 0,8 % au 1er janvier 2023.





Les montants de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) et des prestations composant le minimum vieillesse sont revalorisés chaque année au 1er janvier. Au 1er janvier 2023, l'Aspa a été revalorisée de 0,8 % par rapport à son montant du 1er juillet 2022 (hausse de 4 % prévue par la loi du 16 août 2022 portant mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat).
 
L'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) et les anciennes allocations du minimum vieillesse sont portées, à partir du 1er janvier 2023, à 961,08 € par mois pour les personnes seules (soit + 44,3 € par rapport à janvier 2022, +7,63 € par rapport à juillet 2022) et à 1 492,08 € par mois pour les couples (soit + 68,77 € par rapport à janvier 2022, + 11,68 € par rapport à juillet 2022).
 
La moitié des personnes âgées de plus de 65 ans vivant seul(e) avec des revenus inférieurs à 961,08 € par mois n'ont pas recours à l'Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), alors qu'elles y ont droit. Elles se privent ainsi de plus de 200 € de ressources mensuelles en moyenne, selon une étude réalisée en 2022 par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES).
 
Cette allocation n'est pas attribuée automatiquement, mais doit être demandée à la caisse de retraite dont vous dépendez, qui évaluera vos ressources au cours des trois derniers mois.
 
Si leur moyenne dépasse le plafond de 961,08 €, une autre évaluation sera faite sur les douze derniers mois, et sera retenue si elle permet l'attribution de l'Aspa.
 
Le différentiel entre vos ressources et le plafond (révisé au 1er janvier de chaque année) déterminera le montant de l'Aspa.
 
Exemple : si vous avez 800 € de revenu par mois, le montant de l'Aspa en 2023 sera de 961,08 € - 800 € = 161,08 € par mois.
 
À noter : les aides dont vous pouvez bénéficier par ailleurs (aide personnalisée au logement, prestation de compensation handicap, allocation personnalisée d'autonomie, etc.) ne sont pas retenues dans le calcul du total de vos revenus.
 
À savoir : les caisses de retraite peuvent récupérer les sommes versées pour l'Aspa au moment du décès du bénéficiaire, si le montant net de sa succession (patrimoine moins les dettes) dépasse 39 000 €. Si l'actif net de la succession est inférieur à ce montant, il n'y a pas recouvrement.
 
Source

Article publié le 17/01/2023 à 01:00 | Lu 1404 fois




Twitter
Facebook