L'activité physique : un indispensable dans la prévention du diabète de type 2

D’après l’Anses, plus d’un tiers des adultes cumulent un niveau de sédentarité élevé et une activité physique insuffisante. Or l’activité physique régulière, au même titre qu’une alimentation équilibrée ou que l’arrêt du tabac, joue un rôle essentiel pour favoriser une bonne santé et prévenir de nombreuses pathologies chroniques, non transmissibles, comme le diabète.



On estime que la pratique d’une activité physique régulière, même à faible intensité, (comme, par exemple la marche, le jardinage ou encore le vélo à faible vitesse), permettrait de réduire de 30 à 50% la survenue d’un diabète de type 2.
 
Dans le cas du prédiabète* l’activité physique permet de diminuer de 50% le risque de développer un diabète de type 2
 
Dans la vie quotidienne, de nombreuses activités physiques sont faciles à mettre en place telles que faire les poussières, ramasser les feuilles de son jardin ou encore la danse.

Aujourd’hui, on estime qu’avec un mode de vie plus actif, 43 % des nouveaux cas de diabète de type 2 pourraient être évités.
 
À chaque étape de sa vie, l’activité physique est indispensable !
 
L’activité physique fait partie intégrante du traitement du diabète, au même titre qu’une alimentation équilibrée et des traitements médicamenteux, permettant une meilleure gestion de la glycémie et donc contribue à la prévention des complications.
 
Lorsqu’on est atteint de diabète de type 1 ou de type 2, toute activité physique ou sportive agit favorablement sur l’équilibre glycémique. En effet, lors d’un effort physique, même faible, les cellules vont davantage utiliser le sucre circulant dans le sang et ainsi baisser la glycémie.
 
L’activité physique régulière est donc l’un des piliers du traitement contre le diabète au même titre que l’alimentation variée et équilibrée et les traitements médicamenteux.
 
Rendez-vous annuel, la Semaine Nationale de Prévention contre le diabète de type 2, initiée par la Fédération Française des Diabétiques depuis 2012, se déroulera en 2023 du 2 au 9 juin.
 
*Le prédiabète est un trouble glycémique caractérisé par une glycémie à jeun entre ; 1,10 g/L et 1,25 g/L (une glycémie normale à jeun est inférieure à 1,10 g/L). Il signale un haut risque de diabète de type 2 ultérieur.
Publié le 08/06/2023 à 01:00 | Lu 3290 fois


La rédaction vous conseille
< >



Retrouvez Senioractu.com sur
Facebook
X


Facebook
X