Sommaire
Article publié le 04/03/2020 à 01:00 | Lu 1326 fois

Killi, le poisson africain qui se met en pause "vieillissement"




Serons-nous un jour capables de stopper notre vieillissement ? Peut-être… A ce sujet, des chercheurs américains de Stanford ont étudié comment le poisson africain killi pouvait mettre sa « vie en pause » afin d’attendre des jours meilleurs… Ce phénomène pourrait aider les scientifiques à proposer un jour, des applications concrètes sur notre longévité.


Etonnant. Ce poisson d’Afrique de couleur turquoise avec nageoires jaunes et rouges, qui vit dans les eaux des lacs du Zimbabwe et du Mozambique est véritablement étonnant. Baptisé killi, il peut mettre sa vie en pause ou en suspens, ce que les scientifiques appellent « diapause ».
 
C’est-à-dire, qu’il peut tout simplement s’arrêter de vieillir ! Et pas simplement quelques minutes, non ! Il peut se mettre en pause pendant des mois, pendant un temps qui peut même être plus long que sa durée de vie habituelle.
 
Ce poisson a développé cette capacité tout à fait étonnante afin de survivre et d’attendre des jours meilleurs. En effet, les étangs dans lequel il vit ne sont remplis d’eau que lors de la saison des pluies, mais ils sont asséchés le reste du temps.
 
Afin de ne pas disparaitre, le killi a donc développé cette fabuleuse capacité (grâce à la protéine CBX7) à mettre sa vie en suspens (sorte d’hibernation) pendant les saisons sèches ! Il se remet à vivre quand les eaux reviennent.
 
A terme, les scientifiques n’excluent pas des applications -voire des injections de cette protéine- pour ralentir le vieillissement de l’être humain. Ce n’est certes pas pour « demain », mais de telles découvertes ajoutent une pierre à l’édifice de l’antivieillissement !