Sommaire
Article publié le 18/09/2018 à 09:19 | Lu 1956 fois

Japon : Keiro no Hi, la journée des ainés !

Il faut savoir qu’au Japon, le 3ème lundi du mois de septembre est dédié au respect des personnes âgées (Keiro no Hi en japonais). Un jour férié au Pays du soleil levant, qui a été mis en place en 1966 pour la première fois, afin de rendre hommage aux ainés et à ce qu’ils ont apporté à leur pays.


Le Japon est le pays le « plus vieux du monde ». Selon de récentes statistiques, les personnes âgées de 75 ans et plus sont même plus nombreuses que les jeunes de moins de 15 ans !
 
Précisons par ailleurs que cela fait déjà plusieurs années que les plus de 65 ans sont plus nombreux que les moins de 15 ans. Ainsi, même en plaçant la « barre plus haut », à 75 ans, le nombre d’anciens surpasse désormais celui des jeunes générations...
 
Afin de respecter ses anciens, le pays a mis en place dès 1966, une journée nationale qui visait à rendre hommage aux ainés et à ce qu’ils apportèrent à leur pays tout au long de leur vie.

Mais tout a réellement commencé en 1947 –au sortir de la guerre- dans le village de Nomatani (désormais Yachiyocho) dans la préfecture de Hyōgo dans la région du Kansai. C’est là, en effet, qu’a démarré cette tradition de rendre hommage aux personnes âgées chaque 15 septembre.
 
Puis, petit à petit, l’idée a séduit les Japonais et d’autres villes et villages ont adopté le 15 septembre comme Journée du respect des ainés. Et c’est en 1966 que le gouvernement nippon a décidé d’en faire une fête nationale et de rendre ce jour férié.
 
Précisons que jusqu’en 2003, cette journée a été consacrée le 15 septembre, puis les responsables politiques ont décidé qu’à partir de 2004, ce serait le 3ème lundi de septembre de chaque année afin d’offrir un week-end de trois jours aux Japonais.

Juste avant cette journée, les grands magasins comme Rakuten (en ligne) ou Takashimaya proposent de nombreuses offres de cadeaux pour les anciens : des desserts et de la gastronomie japonais, des liqueurs comme du saké, des vêtements, des chaussons, etc. Ces promotions sont souvent présentées sous la forme de « packs » destinés aux grands-parents.  
 
De son côté, le gouvernement japonais –le premier ministre- célèbre les « centenaires de l’année » en leur offrant une coupe à saké en argent. A noter que depuis 2016, cette coupe est en argent plaqué et non plus en argent massif compte tenu du nombre croissant de personnes de cent ans ! Actuellement, le nombre de centenaires nippons s’élève à près de 70.000 dont 88% de femmes.  









Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 31 Octobre 2018 - 01:00 Longévité pour tous : un livre d'actualité