Sommaire
Article publié le 12/06/2018 à 01:00 | Lu 1371 fois

Insuffisance cardiaque : grande campagne pour sensibiliser au vécu des patients

Le laboratoire Novartis vient de lancer une grande campagne de sensibilisation auprès du grand public pour mieux comprendre les symptômes de l’insuffisance cardiaque, son impact sur le vécu des patients et les difficultés auxquelles ces derniers sont confrontés pour réaliser les gestes les plus simples du quotidien.


Véritable enjeu de santé publique, l’insuffisance cardiaque est une maladie grave et pourtant méconnue qui touche plus d’un million de personnes en France. Ses symptômes les plus courants sont souvent confondus avec les signes du vieillissement par les patients et leur entourage.
 
Elle est également source de handicap majeur dans la vie quotidienne, du fait de la fatigue et de l’essoufflement qu’elle génère, entraînant une forte altération de la qualité de vie pour de nombreux patients.
 
« C’est une maladie qui a peu de visibilité, en fait c’est une maladie « invisible », qu’on ne voit pas de l’extérieur. C’est une maladie chronique, qui est là pour toute la vie et qui a un vrai impact au quotidien » témoigne Steven Macari patient et Président de l’association AVEC (Association Vie Et Coeur).
 
Dans ce contexte, et considérant que sa prévalence va augmenter de 25% d’ici 2030, l’objectif de cette campagne est de rendre visible une maladie qui ne l’est pas afin d’optimiser la prise en charge des patients.
 
« Lorsque l’on parle d’insuffisance cardiaque, la principale difficulté réside dans la méconnaissance de la pathologie et de ses symptômes. Avec cette campagne, le laboratoire souhaite y remédier et faire mieux connaître cette maladie au plus grand nombre, y compris à certains patients qui attribuent tous leurs symptômes à l’âge ou à des maladies associées », explique Alain Francillon, directeur médical Cardiologie-Métabolisme de Novartis.
 
« Il est important pour nous, patients, que nos familles, nos proches et nos voisins, sachent ce que nous vivons et les difficultés que cela peut représenter pour nous. Toute campagne, qui peut faire comprendre aux gens la maladie et ce qu’elle implique, est très importante », explique pour sa part Jean Leonard, patient et Président de l’association ASPIC (Association Pour les Patients et Insuffisants Cardiaques).
 
« Presque personne autour de moi ne connaît l’insuffisance cardiaque. Moi-même, quand j’ai été diagnostiqué, je ne savais pas ce que c’était. Cette campagne va enfin faire connaître cette maladie et faire prendre conscience des difficultés qui se cachent derrière. Je voudrais que ma maladie « invisible » ne le soit plus », témoigne encore Steven Macari patient et Président de l’association AVEC.
 
Cette campagne de sensibilisation trouve son inspiration à partir de situations réelles, vécues par les patients souffrant d’insuffisance cardiaque. Elle se décline en trois affiches représentant trois scènes de vie quotidienne : soulever une bouteille, marcher vers un banc et monter un escalier. Elle met en exergue les difficultés des patients face à ces situations pouvant être perçues comme simple pour tout un chacun. Chaque scène souligne ainsi les symptômes de la maladie tels que l'essoufflement et la fatigue.
 
La campagne se déclinera dans un premier temps sous forme d’affiches dans les principales agglomérations françaises puis elle trouvera un relais en presse, sur les sites internet Grand Public et sur les réseaux sociaux jusqu’au 30 août prochain.





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Octobre 2018 - 01:00 Grande enquête pour les vingt ans du Viagra