Sommaire
Senior Actu

Article publié le 18/12/2017 à 04:18 | Lu 1859 fois

Ils escroquent des personnes âgées en direct de leur... prison !

C’est une fois encore, le monde à l’envers. En effet, selon une récente information dévoilée par France Bleu, quatre prisonniers de la prison de Béziers sont suspectés d’avoir escroqué des personnes âgées de toute la France depuis leur cellule…


Ils escroquent des personnes âgées en direct de leur... prison !
Cela fait déjà quelques années que ça dure et malheureusement, les choses ne vont pas en s’arrangeant avec le temps. De fait, les escroqueries aux personnes âgées prennent de l’ampleur les mois passant… Et en matière d’arnaques, les voleurs sont particulièrement imaginatifs et créatifs : faux policiers, faux employés du gaz, faux neveu, etc. Les exemples sont nombreux !
 
Fin janvier 2017, un prisonnier incarcéré à la prison d’Osny dans le Val-d’Oise parvenait à soutirer de l’argent par téléphone à 136 personnes âgées. Montant total du préjudice : pas loin de 200.000 euros. Aujourd’hui, c’est à peu près la même histoire qui recommence, mais cette fois-ci depuis la prison de Béziers indique un récent article de France Bleu.
 
Les responsables de cette escroquerie sont quatre détenus âgés de 30 à 50 ans. Depuis leurs cellules, ils appelaient avec des téléphones portables ( !?) des personnes dont les prénoms qui figuraient dans le bottin laissaient supposer qu’elles étaient âgées. Ils se faisaient alors passer pour des policiers et récupéraient les codes des cartes bancaires des victimes. Un grand classique…
 
Les quatre prisonniers dépensaient ensuite l'argent sur des sites Internet pour un montant total estimé à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Les victimes -de toute la France- se comptent également par dizaines… Et certaines n’ont peut-être pas encore été identifiées.

On se demande bien pourquoi ces hommes, ces détenus ont accès à des téléphones mobiles en prison et comment ils peuvent surfer sur le web, mais ceci est une autre histoire !
 
Profitons de cette nouvelle arnaque pour rappeler une nouvelle fois qu’il ne faut jamais divulguer votre numéro confidentiel de carte bleue. Même votre banquier ne le connait pas et il ne vous le demandera jamais. La police non plus d’ailleurs. De même, ne faites jamais entrer chez vous une personne que vous ne connaissez pas ou dont le passage n'a pas été annoncé au préalable dans votre immeuble.