Sommaire
Article publié le 08/01/2018 à 05:37 | Lu 2004 fois

Hong Kong : lancement d'un cimetière virtuel

La société hongkongaise iVeneration teste actuellement un nouveau concept : celui du cimetière virtuel qui permettra à terme, de rendre hommage aux anciens décédés dans une ville en ligne qui représente l’ancienne colonie britannique.


Hong Kong est l’une des villes les plus peuplées au monde. Et forcément, l’une des plus chères, voire même la plus chère en matière d’immobilier. Il faut dire que l’ancienne colonie britannique n’est pas extensible (même avec les Nouveaux Territoires) et que ses habitants sont de plus en plus nombreux, notamment avec l’arrivée récente et massive de Chinois qui viennent s’installer dans le « Port aux parfums ».
 
A titre d’exemple le quartier de Mong Kok, qui se trouve sur la partie continentale de Hong Kong à Kowloon, est le plus dense au monde, avec 130.000 habitants au km2 ! Le week-end, les trottoirs sont bondés de Hongkongais et de touristes. Il est parfois difficile de circuler. Même à pied !
 
Autre conséquence de l’absence de place pour le logement à Hong Kong, au-delà des prix exorbitants des locations ? Les jeunes ne trouvent pas de quoi habiter et doivent souvent, rester la trentaine passée, chez leurs parents, de surcroit dans des appartements souvent minuscules. Difficile de se marier et de fonder un foyer dans ces conditions...
 
Bref, en un mot comme en cent, il n’y a plus de place dans l’ex-colonie britannique pour habiter. Ou plus beaucoup. Dans ce contexte, une entreprise locale, iVeneration, vient de développer un tout nouveau concept de cimetière. Un cimetière constitué de stèles virtuelles qui reprend le décor de la ville de Hong Kong, mais en ligne.
 
Un cimetière qui à terme, vise à remplacer les grands cimetières en escaliers que l’on peut trouver dans le Port aux parfums, souvent installés sur de larges collines qui pourraient accueillir de nombreux immeubles (si les Hongkongais, très craintifs par rapport aux fantômes) veulent bien s’y installer, mais ceci est une autre histoire.
 
Rappelons que les Hongkongais, largement encouragés à favoriser la crémation par le gouvernement, seraient ensuite incités à conserver les cendres de leurs proches à domicile et à se rendre dans ce cimetière virtuel pour leur rendre hommage.
 
Hong Kong est un petit territoire de sept millions d’habitants abritant une très large population de seniors… Une population âgée qui ne cesse de croitre au fil des années. D’une part, on vit vieux dans l’ex-colonie britannique et d’autre part, les Hongkongais ne font pratiquement pas d’enfants… En 2011, les statistiques officielles indiquaient que l’espérance de vie des Hongkongais (les messieurs) était de 80 ans et celle des Hongkongaises de 85.9 ans.






Dans la même rubrique :
< >