Sommaire
Article publié le 29/11/2021 à 01:00 | Lu 5134 fois

Haut-Doubs : une plateforme dédiée au grand âge à Valdahon




La Fondation Partage et Vie, gestionnaire de 122 établissements médico-sociaux et sanitaires a remporté l’appel à projet lancé par l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté et le département du Doubs concernant « la création d’un établissement médico-social dans le cadre d’une plateforme de services ». Explications.


Comme l’explique Dominique Monneron, le directeur général de Partage et Vie « le projet correspond à la vision que nous avons de l’EHPAD de demain. Il s’agit de créer un pôle ressources capable de répondre aux besoins et attentes des personnes fragilisées par l’âge ou le handicap, autonomes ou non, quels que soient leur lieu de vie ou leur situation personnelle et familiale ».
 
Dans la pratique ce projet prévoit la création d’un EHPAD de 88 places et d’une résidence autonomie de 30 places. La maison de retraite de 70 places proposera des accompagnements pour répondre à tous les besoins. Une unité protégée sera réservée aux Alzheimer.
 
Les résidents souffrant de troubles cognitifs débutants pourront bénéficier, en journée, d’une prise en charge au sein d’un pôle d’activités et de soins adaptés (PASA). Une unité spécifique accueillera les personnes handicapées vieillissantes. L’établissement proposera également 3 places d’accueil temporaire et 10 places d’accueil de jour. Enfin, particularité du dispositif, 5 places d’EHPAD hors les murs permettront d’accompagner des personnes âgées dépendantes souhaitant rester à leur domicile tout en bénéficiant des services fournis en établissement.
 
La résidence autonomie comprendra également 30 places, en pavillon ou appartement. Dix seront
dédiées aux personnes handicapées vieillissantes.
 
Les deux établissements seront positionnés au cœur d’une plateforme de services, en lien avec
les différents partenaires (services d’aides à domicile, services de soins infirmiers à domicile, maisons de santé pluriprofessionnelles…), afin d’offrir aux publics visés un panel de solutions de prises en charge adaptées.
 
Dans la pratique, il s’agit de répondre aux besoins du plus grand nombre : personnes âgées dépendantes, seniors autonomes ou en perte d’autonomie, seniors souhaitant rester à domicile, personnes handicapées vieillissantes.
 
Des passerelles seront établies entre les différents modes d’accueil pour faciliter le parcours de santé des usagers. Les personnes accueillies en résidence autonomie bénéficieront par exemple d’une priorité d’admission à l’EHPAD. L’accueil temporaire pourra précéder une admission permanente ou anticiper un retour à domicile avec suivi en accueil de jour.
 
L’EHPAD sera organisé en petits hameaux de vie. Il comprendra des chambres d’hôtes pourront recevoir les aidants.  D’autre part, des formes d’habitats ont été imaginées pour la résidence autonomie : pavillons, colocation et appartements en bâtiment collectif. Un soin particulier sera apporté aux espaces de vie pour favoriser le partage et les moments de convivialité.
 
Des équipements de soins et de loisirs interactifs et connectés seront installés : salles d’activités physiques, espaces immersifs et sensoriels, déploiement de la télémédecine pour faciliter les consultations… Une micro-crèche ou une maison d’assistantes maternelles, située au rez-de-chaussée de l’EHPAD, pourra accueillir des enfants de salariés et ceux des familles du quartier. Le site comportera également des jardins partagés, des espaces de promenade, un ludoparc.
 
Les habitants de la commune pourront venir profiter de toutes les installations (jardins,
salle de restaurant…) et participer aux animations. En lien avec les acteurs locaux seront organisés des ateliers de prévention de la perte d’autonomie (activités physiques, stimulation mémoire…) ou d’aide aux aidants.
 
La commune de Valdahon bénéficie d’un bon niveau de services et d’équipements, de commerces de proximité, d’un environnement naturel de qualité et d’une bonne desserte routière et ferroviaire.
 
Partage et Vie gère 122 établissements et services. Le projet proposé pour cette plateforme de
services grand âge s’appuie sur des expérimentations ayant déjà fait leur preuve dans d’autres
structures de son réseau.





ARTICLES LES +