Sommaire
Article publié le 22/01/2020 à 10:39 | Lu 961 fois

Grèves : les conséquences sur les fêtes de Noël pour les seniors




Un récent sondage réalisé par l’Institut Français des Seniors pour le Forum des Seniors Bretagne fait le point sur les fêtes de fin d’année et les personnes âgées. L’idée ? Savoir ce Noël représente pour les différentes générations de seniors, comment ils l’ont vécu et quels ont été les impacts de la grève. Par ailleurs, on apprend que les seniors ont dépensé en moyenne 525 euros en cadeaux.


Les fêtes de fin d’année sont un moment bien spécial pour tout le monde. Si bien sûr, cette période est primordiale pour les enfants, elle s’avère également très importante pour les ainés. Dans ce contexte, l’Institut Français des Seniors s’est intéressé au ressenti des 50 ans et plus pour ce Noël 2020 largement perturbé par les grèves…
 
Ainsi, selon ce sondage, lorsqu’il s’agit de formuler des vœux pour la nouvelle année, les seniors de tous âges (à partir de 50 ans) s’accordent : pour eux-mêmes et pour leur famille ce sera « la santé » qui prime et à échelle internationale c’est « la paix dans le monde ».
 
On constate également que les grèves ont eu un impact sur plus du quart (27%) des plus de 50 ans et de plus du tiers (35%) chez les 75 ans et plus ; ces derniers ayant souvent moins de moyens de substitution pour se déplacer.
 
Plus concrètement, la grève a eu plusieurs conséquences pour les seniors : tout d’abord, plus d’argent dépensé dans les transports que prévu et -conséquence ? - moins de cadeaux au pied du sapin (un senior sur quatre) et certains proches absents. Plus triste encore, 6% des sondés affirment même avoir passé Noël seuls à cause de la grève.
 
Au final et toujours selon ce sondage, 7 seniors sur 10 estiment que les grévistes auraient dû faire une trêve durant la période de Noël alors que 20% pensent le contraire et que 10% n'ont pas d'avis sur la question...
 
Enquête réalisée en ligne par L’Institut Français des Seniors sur son panel Silver Testeur entre le 28 décembre 2019 et le 14 janvier 2020 sur 600 répondants de 50 ans et plus. Résultats redressés selon la méthode des quotas selon l’âge, le sexe et le code postal.