Sommaire
Article publié le 18/06/2018 à 03:04 | Lu 2112 fois

FrailSafe : un système de prise en charge et de détection de la fragilité des ainés

Le projet FrailSafe, financé par l’Union européenne, est une étude médicale en cours qui vise à développer à terme, une solution qui permettra de détecter, quantifier, gérer et prévenir la fragilité des ainés. Ce projet allie recherche technologique et médicale afin de mieux comprendre comment détecter ce syndrome.


La fragilité est l'un des symptômes associés à l'âge les plus difficiles à traiter. D’où l’accroissement considérable en matière de recherche dans ce domaine ces dernières années.
 
La fragilité est un syndrome clinique présent chez les ainés qui en vieillissant, connaissent une perte progressive de leur réserve fonctionnelle ce qui entraine une vulnérabilité accrue aux facteurs de stress et qui mènent à une série d’événements indésirables, tels que les chutes, les fractures, les hospitalisations ou un déclin cognitif.
 
Bien que globalement, il y ait un accord sur ce qu’est la fragilité, ses manifestations et ses symptômes cliniques, le syndrome reste aujourd’hui encore sous-diagnostiqué. De fait, la corrélation de la fragilité avec différents paramètres (nutrition, psychologique, physiologique, social…) combiné au manque de mesures objectives et précises ne permettent pas un diagnostic anticipé.
 
Pourtant, compte-tenu de l’impact qu’a la fragilité sur la qualité de vie des ainés (social, médical, financier…), il devient impératif de développer des systèmes capables de détecter l’apparition des symptômes, lorsqu’il est encore possible d’inverser et de gérer la fragilité.
 
C’est dans cet esprit qu’a été créé FrailSafe. Dans la pratique, il s’agit d’un système intégré qui analyse des données prélevées en temps réels par différents outils, tels qu’un système de localisation, des jeux sur tablette stimulant les aptitudes cognitives, un vêtement intelligent, un dynamomètre et autres appareils. Ensuite, l’analyse de ces données quantifie le degré de fragilité d’une personne âgée et l’informe en lui prodiguant des conseils personnalisés.
 
D’un point de vue médical, le système comporte de nombreux avantages. Par exemple, la détection anticipée de la fragilité est primordiale et contribue à la prévention et la gestion du syndrome. En amont. De fait, grâce à une détection efficace, les coûts liés aux chutes, aux fractures et aux hospitalisations peuvent être réduits de manière drastique.
 
Ce système peut également prévenir l’isolement social des ainés en détectant des variantes dans le schéma social de la personne. Par exemple, si l’on constate que la personne ne sort plus de sa chambre alors qu’elle était très active précédemment, une notification peut être envoyée à la famille ou aux proches. Le système permet aussi aux aidants de vérifier les données médicales et de prendre rendez-vous avec le médecin traitant si nécessaire.






Dans la même rubrique :
< >