Sommaire
Article publié le 14/04/2021 à 01:02 | Lu 3149 fois

Fibromyalgie : de l'importance de mieux informer




La Direction Générale de la Santé (DGS) a souhaité réaffirmer sa volonté d’apporter des réponses concrètes aux personnes qui souffrent de fibromyalgie et de douleurs persistantes, complexes, faute de diagnostic ou de prise en charge adaptée. Cela passe par des actions d’informations auprès des professionnels de la santé pour permettre de les doter d’outils pour mieux détecter et diagnostiquer précocement la fibromyalgie et informer le public sur ce syndrome.


Fibromyalgie : de l'importance de mieux informer
Cette démarche de sensibilisation et d’informations a été confiée à la SFETD en partenariat avec l’association Fibromyalgie France.
 
La mission de la SFETD est d’informer, sensibiliser le public, les patients et les familles avec des  outils pédagogiques et de mettre à disposition des médecins généralistes, des outils pratiques (questionnaire, critère de diagnostic etc.) téléchargeables via le site internet de la SFETD, pour mieux  comprendre, mieux diagnostiquer la fibromyalgie et mieux accompagner les patients atteints de ce  syndrome.
 
À la demande de la DGS et en partenariat avec Fibromyalgie France, la SFETD a travaillé sur une campagne de sensibilisation autour d’un film court et d’outils dont l’objectif est d’informer les professionnels autant que le grand public aux handicaps vécus par les patients fibromyalgiques. Ce syndrome douloureux, source mais aussi conséquence de nombreuses souffrances, mérite d’être  reconnu, écouté et soulagé.
 
L’idée forte : être en empathie avec les patients fibromyalgiques.
 
Comme l’ont révélé les différentes études qui ont  permis aux équipes de création de construire avec
justesse le message de la campagne, nombreux sont les patients qui se sentent incompris et isolés,
face à une maladie peu (re)connue.
 
Le film de sensibilisation et les visuels déclinés s’articulent autour de la mise en lumière de scènes de vie quotidienne, a priori tout à fait anodines pour l’ensemble de la population mais qui, lorsque l’on est atteint de fibromyalgie, s’avèrent être de véritables épreuves du quotidien.
 
Jouer au foot avec ses enfants, porter un sac de courses, traverser la rue, monter des escaliers… Ce sont autant de saynètes qui révèlent le fardeau et la difficulté quotidienne des patients fibromyalgiques. Les détails de tous les jours devenant des épreuves de chaque instant, l’anodin devenant insurmontable.
 
La signature de campagne quant à elle, « La fibromyalgie. On la connaît mal pourtant, elle fait très mal » vise à favoriser les prises de consciences et ce, auprès de trois publics :
• Les patients, pour libérer leur parole et favoriser la reconnaissance d’une pathologie méconnue mais bien réelle,
• Les professionnels de santé, pour susciter une prise de conscience et faire évoluer les diagnostics pour des parcours de soins adaptés,
• Le grand public, pour accompagner l’empathie exprimée auprès des patients et faire changer les perceptions.