Sommaire
Article publié le 20/11/2018 à 01:00 | Lu 666 fois

Fêtes de fin d'année et... faux vendeurs de calendriers !

Faites bien attention. En ces fêtes de fin d’année et comme chaque année à la même période, des personnes mal intentionnées, font du démarchage auprès des particuliers et notamment auprès des personnes âgées, pour leur vendre des calendriers soi-disant de La Poste, des pompiers, de la police, etc.


C’est la même rengaine chaque année à partir du début du mois de novembre. Tout un cortège de corps de métiers (pompiers, postiers, éboueurs, policiers, etc.) frappent à votre porte pour vous vendre un calendrier dont, dans l’absolu, vous n’avez pas vraiment besoin. Mais bon, quand c’est pour aider ceux qui nous aident pourquoi pas.
 
Seulement attention. Parmi ces vendeurs, certains sont tout simplement des imposteurs. Ils se réclament, qui de la police, qui de la mairie, qui d’associations caritatives, qui de La Poste, etc. Le champ des possibles est vaste et les arnaques nombreuses !
 
Naturellement, les personnes âgées en sont souvent les premières victimes. Des victimes de leur innocence, de leur naïveté et de leur gentillesse. Dans ce contexte, le ministère de l'Intérieur vous rappelle quelques réflexes simples pour vous prémunir de ces faux vendeurs qui cherchent à vendre des calendriers qui n'ont aucun lien avec leurs organismes dont ils se réclament !
 
Pensez à : demander au vendeur sa carte professionnelle ; ne laissez pas entrer un inconnu dans votre domicile ; vérifiez que le logo officiel de l'institution figure sur le calendrier (c’est imparable) et signalez tout comportement suspect ou insistant au 17. Tout ceci pour la sécurité des ainés.






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 01:00 Un simulateur du vieillissement au Musée Guimet