Sommaire
Article publié le 19/06/2020 à 05:00 | Lu 3317 fois

Felipe Sierra : le docteur à l'origine de la géroscience s'installe au Gérontopôle de Toulouse




Le Dr Felipe Sierra, ex-patron de la division sur le vieillissement au National Institute on Health de Washington) et inspirateur du concept de géroscience, rejoindra en juillet prochain, les équipes du Gérontopôle du CHU de Toulouse afin de coordonner les recherches dans le cadre du projet INSPIRE. Toulouse, capitale mondiale des sciences sur le vieillissement ?


Docteur Sierra, pourquoi Toulouse ?
Je souhaitais quitter mon poste à Washington afin d'encourager un renouvellement des idées au N.I.H. (ndlr : à Washington). Mais j’avais à cœur de rester actif et engagé, en particulier dans la promotion du domaine de la géroscience et de la recherche sur la résilience et sa relation à la fragilité.
 
(…) Je suis très optimiste quant à l'avenir de la biomédecine à Toulouse : le capital humain est
là, et je m'attends à ce que des efforts communs conduisent à de nouvelles approches en géroscience et en recherche translationnelle. Nous allons faire fructifier le travail des cliniciens, des biologistes et de tous ceux qui veulent apporter leur expertise pour améliorer la santé humaine dans les années à venir.

 
Une ambition particulière ?
Depuis la création du concept, je suis un ardent défenseur de la géroscience et de la recherche translationnelle. Cependant mes ambitions vont bien au-delà de Toulouse et de la France. Je m'attends en effet à ce que, sous la direction conjointe du Pr Vellas et moi-même, nous parvenions à faire de Toulouse la capitale de la géroscience de l'Europe, sinon du Monde.
 
Je viens à Toulouse avec la volonté d’apporter une vision supplémentaire et d’emmener avec moi les équipes INSPIRE aussi loin que possible.

 
INSPIRE s’annonce comme le projet le plus ambitieux au monde en terme de prévention de la dépendance. Rappelons que ce programme a pu être lancé dès 2019 grâce à une implication de la Région Occitanie avec un financement de 12,8 millions d’euros.
 
« Le but du programme Inspire est, par une meilleure compréhension de la géroscience, de nous permettre de définir des biomarqueurs de l’âge biologique et du vieillissement, et des stratégies de prévention et de traitement de ces maladies liées à l’avance en âge » indique à cette occasion le professeur Bruno Vellas, coordonnateur du Gérontopôle du CHU de Toulouse.