Sommaire
Article publié le 05/10/2018 à 01:00 | Lu 1939 fois

Exclusion numérique des ainés : éclairage de Gérard Perrier de Générations Mouvement

Alors que l’association caritative les petits frères des Pauvres vient de publier une grande étude sur l’exclusion des personnes âgées du numérique, Gérard Perrier, administrateur national de Générations Mouvement en charge de la Silver économie.


A l’heure où le « tout numérique » est à notre porte en Europe et dès 2022 pour la France, il est important de prendre des mesures vitales « d’accessibilité » au numérique pour les personnes âgées.
 
Les nouvelles relations intergénérationnelles petits-enfants/grands-parents sont devenues dématérialisées en raison de l’éloignement des uns et des autres, comme pour les familles recomposées.
 
Les personnes âgées sont de plus en plus connectées, grâce à des applications de mise en relation de type « visioconférence ». En Europe, la France est leader dans la « Silver Economy » mais les produits et/ou applications développées pour les personnes âgées, le sont sans leur avis !
 
D’où notre expression à Générations Mouvements « Adapter pour adopter ». Au niveau européen, la barrière numérique est « ignorée » en automatisant les démarches, la télésurveillance, etc., fortement aidée par « l’Intelligence Artificielle », comme les « peluches de compagnie », de véritables robots, obéissants à la voix, certains même accompagnant la personne âgée dans ses déplacements !
 
Grace à AGE Platform, à laquelle Générations Mouvement collabore, des projets existent concernant l’interopérabilité et la normalisation des futurs produits numérique tel que PROGRESSIVE. La santé connectée est une chance d’amélioration de l’accès aux soins.
 
Dans le domaine de la prévention, nous en sommes aux vêtements et chaussures connectés avec le projet MATUROLIFE. Oui, les personnes âgées vont être surveillées en permanence et même géolocalisées à tout instant.
 
Est-ce que leur avenir et maintien à domicile sont à ce prix ? Le projet européen MOBILE AGE poursuit quatre objectifs sur la téléphonie mobile, axée sur les personnes âgées, dont la cocréation pour les engager davantage et de développer une compréhension basée sur la pratique de l’accessibilité, de la mobilité et de la facilité d’utilisation des services du point de vue des personnes âgées.
 
Peu de pays européens ont mis en place un programme de formation à l’utilisation de ces nouvelles technologies numériques dont internet et tablette !
 
Et comme l’a précisé Julia Wadoux, coordinatrice Santé, Nouvelles technologies et Accessibilité à AGE Platform « pour le moment, plusieurs défis restent à relever pour les personnes âgées, comme la possibilité de se procurer les bons outils et services sans coûts supplémentaires, la capacité d’utiliser correctement les appareils TIC ou d’être aidés pour apprendre à les utiliser, maintenir une vie sociale et civique active grâce à de nouveaux modes de communication ».