Sommaire
Article publié le 30/09/2019 à 01:00 | Lu 823 fois

Etre soigné ou prendre sa retraite... Faudra-t-il choisir ? La Sécu de demain par Jean-François Naton

Les éditions de l’Atelier vont publier le 3 octobre prochain un ouvrage intitulé Pour d’autres jours heureux, la sécurité sociale de demain de Jean-François Naton qui dresse un diagnostic décapant des raisons de l'effondrement du système de santé et donne des propositions concrètes pour centrer l’action de la Sécurité sociale sur la prévention et le lien avec les assurés.


Pour d’autres jours heureux, la sécurité sociale de demain
Voici un ouvrage intéressant qui nous concerne tous. De fait, Jean-François Naton, syndicaliste mais aussi et surtout vice-président du Conseil économique, social et environnemental (Cese) revient sur l’avenir de notre Sécurité sociale tout misant « sur les capacités de création de tous les acteurs qui font de la santé un enjeu de solidarité et non un objet de profit ».
 
De nos jours, la Sécurité sociale fait partie intégrante de notre quotidien : c’est un acquis. Oui mais cet acquis mis en place selon deux ordonnances d’octobre 1945, au sortir de la seconde guerre mondiale, n’est plus en forme depuis quelques années.
 
Dans ce contexte, l’auteur s’interroge ? Les soins seront-ils encore remboursés correctement demain ? Ne vaut-il pas mieux souscrire à une assurance privée ? Cotiser pour payer la retraite des plus âgés a-t-il encore un sens ? Plutôt que de se contenter de soigner les conséquences du « mal-manger » et du « mal-travail », ne faut-il pas investir en faveur de la prévention dès l’école et au sein des entreprises ?
 
Des questions auxquelles ce spécialiste répond avec des propositions concrètes.
 
*auteur de À la reconquête du Travail (Éditions Indigène, 2008) et coauteur du livre Pour quoi nous travaillons