Episode caniculaire : attention aux coups de chaleur !

Alors que Météo France alerte contre un épisode de fortes chaleurs avec des températures pouvant atteindre jusqu'à 38 degrés dans des villes comme Lyon, Toulouse ou Lourdes, la question de la protection des ainés se pose (comme chaque année d’ailleurs). Météo France avertit de la dangerosité de cet épisode due à sa précocité. Comment prendre soin des personnes âgées en ces périodes de fortes chaleurs et comment faire pour qu'ils vivent aux mieux ces épisodes caniculaires ?





Dans ce contexte, les insuffisants cardiaques, les personnes âgées ou vulnérables et les jeunes enfants peuvent se trouver particulièrement fragilisés par un mercure élevé. Voici donc dix conseils pour prévenir les effets néfastes de la chaleur.
 
1. Équipez autant que possible les pièces de ventilateurs ou de climatiseurs.
2. Munissez-vous toujours de bouteilles d’eau en quantité suffisante lors de vos déplacements et buvez abondamment même si vous n’avez pas soif.
3. N’hésitez pas augmenter la fréquence des bains à une température de 1 à 2°C en dessous de la température corporelle.
4. Se passer des linges frais et humides sur le corps.
5. Évitez de sortir entre 12h et 16h et limitez les efforts physiques.
6. Réduisez au maximum votre consommation de cigarettes, d’alcool et de boissons sucrées ou à forte teneur en théine et caféine.
7. Portez des vêtements légers, amples, de préférence en lin ou en coton et de couleur claire ; protégez votre tête avec un chapeau et vos yeux avec des lunettes de soleil à haut indice de protection.
8. Évitez de manipuler des substances polluantes (utilisation de solvants, de spray).
9. Malaises, maux de tête, sensation de faiblesse, vertiges, fièvre… doivent être pris au sérieux. Reposez-vous et buvez immédiatement. En cas de persistance de ces symptômes, n’hésitez pas à consulter un médecin.
10. Les personnes atteintes de maladies respiratoires ou cardiovasculaires chroniques doivent poursuivre leurs traitements en cours et consulter impérativement un médecin si des symptômes anormaux surviennent.
 
Attention ! Une personne victime d’un coup de chaleur est en danger de mort.
Quels sont les signaux d’alerte ?
Premiers signes : crampes musculaires au niveau des bras, des jambes, du ventre...
Le coup de chaleur se signale par :
- une agressivité inhabituelle, une confusion mentale, des convulsions et une perte de connaissance, une somnolence anormale
- une peau anormalement chaude, rouge et sèche
- des maux de tête
- des nausées
- une soif intense
 
Appelez sans tarder les secours en composant le 15. Conduite à tenir en attendant les secours : transportez la personne dans un endroit frais, faites-la boire, enlevez ses vêtements, aspergez-là d'eau fraîche ou couvrez-là de linges humides et éventez-là pour la rafraîchir.
 
N’oubliez pas vos proches ! Prenez des nouvelles de la santé des personnes isolées, fragiles, dépendantes, ou âgées de votre entourage proche et aidez-les à boire et à manger. Si vous êtes seul/e, n'hésitez pas à demander de l'aide à un parent ou à un voisin si la chaleur vous met mal à l'aise, n'attendez pas le dernier moment.

​Pic de chaleur, vague de chaleur, canicule : quelles différences ?

PIC DE CHALEUR. Le pic de chaleur est un épisode de températures au-dessus des normales de saison sur une période de 24h à 48h.
 
VAGUE DE CHALEUR. Une vague de chaleur est un épisode prolongé de températures anormalement élevées (généralement supérieures à 3°C par rapport à la température moyenne mensuelle). Cette durée doit être supérieure à 48h et doit être aussi étendue géographiquement.
 
CANICULE. Selon Météo France, le terme canicule désigne un épisode de températures élevées, de jour comme de nuit, sur une période prolongée. Les seuils ne sont pas les mêmes d’une région à l’autre (exemples, le jour à Brest : 30°C et à Toulouse : 38°C) et la chaleur doit durer au moins trois jours consécutifs.

Article publié le 15/06/2022 à 01:00 | Lu 7372 fois