Emploi seniors : les dix engagements des Thermes de Balaruc les Bains envers les quinquas et plus

Les Thermes de Balaruc-les-bains (Hérault) ont rejoint en 2022, la « Charte 50 et + » portée par le club Landoy et le Groupe L’Oréal, qui défend la place des seniors au travail. Elle présente par la même occasion, ses dix engagements en faveur de l’emploi des 50 ans et plus. Détails.



Le 29 mai dernier, au ministère du Travail avec Catherine Vautrin - ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, 136 nouvelles entreprises signaient la charte pour mettre en lumière et faire avancer les mentalités sur cette problématique de l’emploi senior, encore trop peu considérée. Même si cela fait des années que le sujet revient régulièrement en une de nos journaux !

A l’heure où la société vieillit et où l’âge de départ à la retraite recule, l’emploi des seniors, leur formation et leur statut au sein des actifs devraient plus que jamais être au cœur des préoccupations des entreprises.

Or, si l’on en croit les chiffres de l’étude IFOP menée par Le Club Landoy et le Groupe L’Oréal, le taux d’emploi des seniors en France stagne aux alentours de 58%, là où ses voisins européens atteignent le chiffre de 64%,, la classant au 19 ème rang des 27. Bref, la France n’avance pas sur le sujet depuis des années déjà…  

En 2023, les collaborateurs de plus de 50 ans représentaient 40% de l'effectif global des Thermes de Balaruc-les-Bains, soit 185 collaborateurs.

« Cette représentation importante des 50 ans et + et l’augmentation de leurs embauches sont l’un des indicateurs sur lesquels Les Thermes de Balaruc-les-Bains dépassent la moyenne annoncée dans les engagements de la “Charte 50+”, marquant ainsi une implication poussée sur ce sujet fondamental » assure le communiqué de l’entreprise.

Ainsi :
 
  • Sur le taux d’emploi des seniors, Les Thermes de Balaruc-les-Bains sont 8 points au-dessus de la moyenne (40% vs 32%)
  • Sur le taux de recrutement, 5 points au-dessus de la moyenne (16% vs 11%)
  • Sur le taux de formation, 22 points au-dessus de la moyenne (50% vs 28%)
  • Et sur le taux de mobilité des séniors, 7 points au-dessus de la moyenne (29% vs 22%)
 
Aux Thermes de Balaruc les Bains et pour Paul-François Houvion, son directeur général, la défense de la place des seniors est un engagement quotidien et ce depuis de nombreuses années. Considérés comme une véritable richesse pour l’entreprise, du fait de leur expérience, les quinquas et plus sont valorisés, formés et accompagnés jusqu’à leur départ à la retraite.

« Notre objectif au quotidien est de créer les conditions idéales pour que chacun puisse s’exprimer, que tout le monde se comprenne et que nous avancions tous ensemble. Je crois profondément à l’intergénérationnalité. Chez nous, les différentes générations ne s’opposent pas. Elles s’unissent et travaillent main dans la main, en combinant leurs savoirs et expertises, avec une motivation commune, celle de satisfaire nos patients » précise Paul-François Houvion.

Dans les faits, les Thermes de Balaruc les Bains accordent une place de choix à la transmission du savoir. Ainsi, l’établissement a lancé cette année un appel à volontaires destiné aux 50 ans et +, pour devenir mentors au sein de l’entreprise.

Qu’il s’agisse de métiers techniques ou administratifs, les mentors tiennent un rôle clé dans l'accueil et le développement des nouveaux collaborateurs, avec qui ils forment un binôme, en partageant leurs connaissances ainsi que leur compréhension des valeurs et de l'esprit des Thermes.

Pour faire grandir et progresser ses liens entre générations, des rendez-vous avec tous les collaborateurs sont organisés tous les 3 mois : les Rencontres Thermales.

Tous les sujets d’entreprise y sont abordés librement, de manière participative et sans jugements afin de recueillir les idées et axes d’amélioration des salariés.

De ces rencontres sont nés les mots clés formant le socle des valeurs de l’entreprise : B ienveillance, A uthenticité, L ocalité, A ltruisme, R éférence, U nion, C réativité.

Un accord d’entreprise, « La mesure Seniors » accorde également aux salariés « 50 et + » 1h de récupération versée sur le compteur d’heure toutes les 35h de présence effective sur le poste de travail –dans la limite de cumul annuel maximal de 35h.

Pour les cadres au forfait-jour, un jour de récupération est acquis tous les 30 jours de présence effective sur le poste de travail et ce dans la limite de 5 jours de récupération par an.

Et l’accompagnement des Thermes de Balaruc-les-Bains se poursuit encore lors périodes charnières que sont l’approche de leur départ et leur retraite effective.

Ainsi, des permanences d’information collectives et individuelles se tiennent pour guider les salariés dans les démarches à effectuer et leur transition vers cette nouvelle vie. Ils rejoignent ensuite le Club des Alumnis, destinés à garder le lien entre nouveaux salariés et anciens, se retrouvant lors de nombreux évènements conviviaux tels que la journée annuelle de découverte et de tests des nouveaux soins.

Toutes ces actions concrètes font des Thermes de Balaruc-les-Bains, des pionniers de l’engagement pour l’emploi des 50 ans et + à l’échelle nationale et à l’échelle locale en offrant des perspectives d’embauche aux séniors d’Occitanie.


Les dix engagement des thermes :
  1. Communiquer à l'ensemble des collaboratrices, des collaborateurs et à la ligne managériale les engagements de cet acte. Sensibiliser à l'importance du bien vivre ensemble, à la force de l'intergénérationnel, et lutter contre les stéréotypes liés à l'âge dans le respect des valeurs de l'entreprise.
  2. Agir en toute bienveillance et respect avec l'ensemble des collaboratrices et des collaborateurs, tout au long de la carrière professionnelle, quel que soit leur âge.
  3. Accompagner le développement des compétences et encourager les collaboratrices et les collaborateurs à s'engager sur des actions de développement de leur employabilité et à s'ouvrir à de nouvelles perspectives de carrière.
  4. Recruter des personnes à toutes les étapes de leur carrière , offrir des opportunités tout au long de la vie professionnelle pour permettre à chacun de travailler dans un environnement inclusif jusqu'au départ à la retraite.
  5. Favoriser la transmission des savoirs et le partage d'expérience entre les générations, en mettant en place des dispositifs dédiés.
  6. Valoriser les collaboratrices et les collaborateurs expérimentés , mettre en lumière des parcours inspirants et des rôles modèles pour faire évoluer la perception sur l'âgisme.
  7. Proposer un accompagnement adapté et individualisé sur les aspects de santé et de bien-être au travail tout au long de la carrière.
  8. Accompagner et soutenir les collaboratrices et les collaborateurs aidants.
  9. Accorder une attention particulière à la préparation et à l'accompagnement du départ à la retraite (dispositifs de transition). Au moment du départ, remercier les collaboratrices et collaborateurs en célébrant et en saluant leur carrière.
  10. Après le départ, pour celles et ceux qui le souhaitent, conserver le lien, notamment par les Alumnis, ou favoriser un engagement associatif.

 
Publié le 12/06/2024 à 02:00 | Lu 1880 fois


La rédaction vous conseille
< >



Retrouvez Senioractu.com sur
Facebook
X


Facebook
X