Sommaire
Article publié le 23/02/2022 à 04:00 | Lu 1934 fois

Elections : la Fédération Française des Diabétiques part en campagne avec six propositions aux candidats




L’année 2022 est une année charnière : à l’occasion des élections, la Fédération Française des Diabétiques, association agréée par le ministère de la Santé soumet aux candidats sa charte et six propositions pour un plan Diabète. Détails.


Elections : la Fédération Française des Diabétiques part en campagne avec six propositions aux candidats
Aujourd’hui plus que jamais, alors que l’épidémie de diabète est toujours en nette progression, un véritable changement de modèle dans l’accompagnement des malades, qui concerne ou concernera toutes les pathologies, doit être mené.
 
Les spécificités de la prise en charge du diabète ont conduit à explorer de nouvelles pratiques qui favorisent une médecine innovante, globale et humaniste permettant de conquérir de nouveaux droits : le déploiement de ces pratiques doit s’accélérer et profiter à toutes et tous. 2022, c’est aussi l’année du vingtième anniversaire de la démocratie sanitaire : il est plus que temps de passer à une véritable démocratie en santé.
 
On le sait, les personnes diabétiques et toutes celles atteintes de maladies chroniques ont payé un lourd tribut à la crise sanitaire : particulièrement à risque de développer une forme sévère de Covid-19, elles ont en outre souffert de ruptures -voire d’arrêt dans certains cas- dans leurs parcours de soins.
 
Pour elles, des revendications fortes doivent être portées au plus haut sommet de l’Etat. L’élection présidentielle est en cela une opportunité à ne pas manquer.
 
La Fédération se donne ainsi l’objectif de placer le diabète au cœur des débats. Pour cela, une campagne en direction des candidats a été mise en place, sous le nom de marque « Diabète 2027 : penser la médecine de demain ».
 
Six engagements à la hauteur des enjeux
La Fédération propose aux candidats à l’élection présidentielle six mesures, qui contribuent à défricher la médecine de demain au bénéfice du plus grand nombre.
 
Ces propositions, affirmées avec conviction dans la Charte « Un Plan Diabète 2022 – 2027 : Un quinquennat pour agir ! », pourront être déployées pour la prise en charge du diabète :
• Considérer les patients et usagers comme de véritables parties prenantes de la Démocratie en Santé en les impliquant aux plus hauts niveaux décisionnels nationaux, régionaux ou territoriaux.
• Faire de la prévention la clé de voûte de notre système de santé pour éviter l’apparition des maladies chroniques : agir sur les leviers de prévention du diabète permet des bénéfices multiples en prévenant par ailleurs de nombreuses autres pathologies, en particulier cardio-métaboliques mais aussi carcinologiques ou neuro-dégénératives.
• Considérer les programmes d’accompagnement hygiéno-diététique, d’activité physique adaptée, ainsi que psychologique comme des thérapies à part entière, en agissant sur les leviers d’accès et sur leur remboursement.
• Faciliter l’accès au numérique en santé pour simplifier le quotidien des malades et améliorer leur suivi dans un contexte où les ressources humaines sont limitées,
• Impliquer les patients dans la recherche et l’évaluation des innovations thérapeutiques afin qu’elles soient réellement adaptées à leurs besoins.
• Lever les discriminations sociales, notamment relatives à l’emploi, en considérant les personnes malades comme des citoyens à part entière.





Dans la même rubrique
< >