Sommaire
Article publié le 25/03/2019 à 10:37 | Lu 1609 fois

Des familles bouleversées par la maladie d'Alzheimer (livre)

Les éditions Erès viennent de publier Des familles bouleversées par la maladie d’Alzheimer, un ouvrage de 330 pages de la sociologue Aude Béliard qui s’est appuyée sur des années d’études et d’expériences pour montrer, grâce à des exemples concrets, que cette pathologie neurodégénératives est aussi une maladie « sociale ». Explications.


De plus en plus de livres traitent des problématiques seniors, ce qui est bien légitime puisque le monde vieillit et que les lecteurs de 50 ans et plus sont de plus nombreux. Depuis une vingtaine d’années, les ouvrages concernant la maladie d’Alzheimer se multiplient, souvent avec des approches différentes.
 
Dernier en date ? Celui de la sociologue Aude Béliard qui vient de paraitre chez Erès. Intitulé Des familles bouleversées par la maladie d’Alzheimer ce livre s’avère en décalage par rapport aux discours publics et aux idées reçues.
 
De fait, l’auteur montre que l’expérience vécue de cette pathologie est également sociale car « elle est déterminée par les cadres collectifs, les mots, les manières de penser et de faire qui ont été construits autour de cette maladie dans nos sociétés. Sociale également parce tous les malades et toutes les familles ne la vivent pas de la même manière ».
 
Son écriture, proche du terrain (elle possède des années d’expérience) offre des observations, des récits et fait entendre la voix des acteurs. L’enquête donne directement accès à deux univers : celui des relations familiales bouleversées par la maladie et celui des consultations hospitalières.
 
Aujourd’hui en France, on estime que près de 900.000 personnes sont atteintes par la maladie d’Alzheimer. Une pathologie qui concerne bien évidemment en premier lieu les malades, mais qui résonne également sur le quotidien des proches et notamment des conjoints et des enfants…