Sommaire
Article publié le 21/03/2018 à 01:00 | Lu 2532 fois

Des applis et tablettes pour lutter contre l'isolement et les chutes des personnes âgées

Les nouvelles technologies connaissent un développement exponentiel depuis quelques années. Et ce n’est que le début. De fait, le monde de demain sera totalement connecté et ces nouvelles technos vont s’ancrer de plus en plus profondément dans notre vie et notre quotidien.


Depuis quelques années, c’est le cas notamment pour un secteur : celui du maintien à domicile des personnes âgées et celui du « care ». Ces dernières sont en effet de plus en plus nombreuses à rester vivre chez elles, comme le révèle une récente étude de l’Ined.
 
Ainsi, en 2011, 7 personnes de 85 ans et plus sur 10 vivaient à leur domicile, seules ou en couples, contre seulement une personne sur deux en 1982. Les nouvelles technologies font partie des solutions permettant à nos parents et grands-parents de rester vivre plus longtemps à leur domicile, de manière autonome et en toute sécurité.
 
Parmi les solutions qui existent sur le marché, des dispositifs de téléassistance offrant à leurs utilisateurs la possibilité d’être aidés en cas de problème tout en facilitant le contact avec leurs proches. S’ils ne sont pas encore si répandus, ces dispositifs devraient peu à peu équiper les habitations des seniors, qui représenteront plus de 16% de la population française à l’horizon 2050, selon certaines estimations (Source : Futura-Sciences).
 
Certains ont d’ailleurs déjà adopté la télésurveillance pour veiller sur leurs proches, à l’image de Sandrine, 44 ans : « Ma grand-mère est tombée au mois de septembre en poussant la porte de sa véranda. Elle s’est brisé le genou et elle a voulu se relever, mais elle n’a jamais pu… Elle a donc utilisé son bracelet et son problème a été détecté. Les proches n’étaient pas là mais les secours sont arrivés tout de suite ». Sandrine et sa famille ont opté pour la solution de Groupama, baptisée Noé, constituée d’un bracelet avec bouton d’appel, d’une tablette et d’une application.
 
Elle ajoute : « Ce qui m’a convaincu dans ce dispositif, c’est le lien social par la tablette, parce que ma mamie habite loin et on ne prend pas forcément le temps de l’appeler régulièrement. Là, je peux enfin lui envoyer des photos ! J’ai mon frère qui est agriculteur qui lui envoie souvent des clichés des travaux à la ferme. Elle a l’impression de revivre son temps à elle et ses journées sont plus agréables maintenant grâce cette communication plus régulière ».
 
Et si la technologie reste difficile à appréhender pour certains, d’autres parviennent rapidement à l’intégrer dans leur quotidien. Du haut de ses 81 ans, Denise est fière d’être « une mamie connectée ». Sa tablette (en location tout comme le bracelet) permet d’appeler facilement les enfants. « Je me sens entourée » ajoute-t-elle en glissant son doigt sur l’écran de cette tablette qui lui est devenue si familière en quelques semaines. « Cela nous donne une sensation de liberté, d’assurance et de sécurité (…) Je suis quand même loin de tout ! Je suis toute seule et si je n’avais pas pu rester chez moi, j’aurais dû me séparer de mon chien. Cela aurait été terrible ».
 
Ce type de service est sans doute une solution pour l’avenir du maintien à domicile. Accessible d’un point de vue financier, simple d’utilisation autant pour les ainés que pour leur famille, la téléassistance permet à tous de se sentir rassurés. Sans être pour autant « intrusive » dans le quotidien. Bref, clairement une bonne solution pour vivre plus longtemps chez soi en toute autonomie !