Sommaire
Article publié le 23/05/2018 à 01:00 | Lu 2502 fois

Dépendance et perte d'autonomie des ainés : le point avec Prévoir

Dans un monde et une France qui vieillissent, le groupe d’assurance Prévoir, spécialisé dans la protection des personnes fait le point sur la dépendance et les risques de perte d’autonomie des personnes âgées.


Dépendance et perte d'autonomie des ainés : le point avec Prévoir
Selon l’assureur, une large majorité (78.4%) des Français considère la perte d’autonomie des personnes âgées comme étant un sujet important, voire primordial. Et pour cause : 1,2 million d’individus sont aujourd’hui concernés et on estime que ce chiffre aura presque doublé d’ici 2040.
 
Paradoxalement, pratiquement les trois-quarts (74,2%) des Français ne sont pas couverts contre la perte d’autonomie car ils rencontrent des difficultés à en évaluer les couts, à les appréhender. Or, il faut savoir que l’installation d’un lit médicalisé à domicile coûte 2.000 euros, qu’un hébergement en EHPAD coûte 1.949 euros par mois, qu’un maintien à domicile 1.800 euros par mois et qu’une baignoire à portes vaut 600 euros.
 
On estime le nombre d’aidants familiaux en France à onze millions. Pratiquement les deux-tiers, 65%, ignorent qu’ils le sont. Plus de la moitié (51%) travaille et 39% sont seuls à aider (souvent le conjoint). Enfin, les deux-tiers des personnes aidées vivent à leur domicile.
 
Quels sont les besoins des aidants : une meilleure coordination entre les acteurs, une aide financière et matérielle, davantage d’établissement spécialisés ou de maisons de retraite, un maintien à domicile facilité et la possibilité d’avoir recours à une aide psychologique.
 
Préoccupation grandissante pour tous les Français, cette question de la dépendance aussi une préoccupation publique, sociétale et économique, avec un coût estimé à plus de 7 milliards d’euros en reste à charge pour les ménages (chiffre de 2011 qui ont probablement augmenté depuis).






Dans la même rubrique :
< >