Sommaire
Article publié le 26/03/2019 à 01:00 | Lu 1050 fois

Déficiences ou carences nutritionnelles : mieux les comprendre

Nos nouvelles habitudes alimentaires et l’appauvrissement des sols sont les premiers responsables de déficiences ou carences en oligoéléments. Certains autres facteurs et états physiologiques contribuent par ailleurs à affaiblir nos apports et à augmenter les besoins… Le point avec le laboratoire des Granions.


Qu’est-ce que qu’une carence ou une déficience ?
La carence nutritionnelle se produit lorsqu’on n’absorbe pas la quantité suffisante de nutriments nécessaires à l’équilibre alimentaire de notre organisme.
 
Ce manque peut concerner :
• Des micronutriments (vitamines, oligoéléments, minéraux)
• Des macronutriments (glucides, protéines, lipides).
Les carences nutritionnelles peuvent être dues à :
• Une insuffisance nutritionnelle dans l’alimentation (carence d’apport au niveau de l’alimentation quotidienne),
• Une malabsorption (l’alimentation contient le nutriment, mais l’organisme n’arrive pas à l’absorber normalement dans son système digestif)
• Un défaut d’assimilation (c’est le métabolisme cellulaire qui n’utilise pas le(s) nutriment(s) comme il le faut).
 
Pourquoi sommes-nous carencés ?
Nos nouvelles habitudes alimentaires (raffinage des produits détruisant une partie des oligoéléments, déséquilibres alimentaires, régimes) et l’appauvrissement des sols (cultures intensives, utilisation d’engrais chimiques azotés) sont les premiers responsables de déficiences en oligoéléments. Les engrais chimiques diminuent en outre la biodisponibilité des métaux par chélation. Les dosages peuvent les retrouver mais, ils ne sont ni bio-disponibles, ni biologiquement actifs.
 
D’autres facteurs contribuent à affaiblir nos apports : certains états physiologiques qui augmentent les besoins (grossesse, allaitement, croissance), le vieillissement et l’abus de médicaments, les maladies, le stress, la pollution…
 
À noter que de nombreux éléments alimentaires peuvent avoir une incidence sur la qualité d’absorption des oligoéléments, y compris les oligoéléments entre eux : le calcium par exemple diminue l’absorption du fer, du manganèse et du zinc, la vitamine C augmente celle du fer et diminue celle du cuivre, les fibres diminuent la résorption du fer, du zinc et du manganèse, l’alcool augmente celle du zinc et diminue celle du fer, etc…
 
Comment détecter la carence ou la déficience ?
Des apports insuffisants en oligoéléments peuvent provoquer des anomalies structurelles et physiologiques et des troubles spécifiques qui, par définition, sont prévenus ou guéris par l'apport du ou des éléments impliqués. Si les carences sont relativement peu fréquentes, les déficiences, elles, sont devenues courantes.
 
Les symptômes qui doivent attirer l’attention :
Fatigue chronique, anxiété, troubles du sommeil, digestifs, articulaires, infections…
 
Quelques exemples de déficiences régulées par un oligoélément :
• La fatigue et l’anémie en cas de manque de fer
• Des crampes musculaires lorsque le magnésium (minéral assimilé aux oligoéléments) vient à manquer.

​Les oligoéléments : un soutien au quotidien

Les indispensables
Cuivre, or, argent, magnésium, fer, sélénium… Associés ou seuls, les oligoéléments à avoir dans sa trousse à pharmacie pour garder une santé équilibrée tout au long de l’année et notamment pour bien passer l’hiver.
 
Bien-être
Se sentir bien, en paix avec soi-même et en forme en toute saison… C’est aussi éviter les carences en oligoéléments. Selon votre terrain, certains peuvent vous manquer, magnésium, lithium, manganèse, cuivre, cobalt…
 
Minceur
Les oligoéléments ne se cachent pas uniquement dans les eaux minérales ! L’oligoélément minceur par excellence, c’est le chrome, indiqué en cas de surpoids, d’obésité, de pulsions sucrées et pour booster un régime amaigrissant. Le magnésium et le trio zinc-nickel-cobalt sont également vos alliés minceur.
 
Sport
Gagner en performance, ne pas se blesser, préserver son énergie, bien récupérer… Pour profiter de votre sport à fond, apprenez à choisir vos oligoéléments. Fer, zinc, cuivre, silicium, potassium, sélénium vous aideront à être performant sans vous blesser.





Dans la même rubrique :
< >