Sommaire
Article publié le 12/12/2019 à 01:00 | Lu 1227 fois

De l'effet positif de la glucosamine et de la chondroïtine sur nos articulations




Les résultats de cette étude du Synadiet* montrent que le bénéfice potentiel total de l’utilisation à titre préventif de glucosamine et/ou de chondroïtine, en supposant que 100 % des adultes à risque consomment ces produits, serait de 1,6 million d’euros. Explications.


De l'effet positif de la glucosamine et de la chondroïtine sur nos articulations
On le sait, nos articulations sont soumises chaque jour à des mouvements, des tensions, des torsions, de mauvaises postures…
 
Avec l’âge, sans trop de surprise, le bien-être de nos « jointures vieillissantes » devient donc un besoin récurrent, exprimé par 15% de la population… dont 70% de la population âgée de plus de 65 ans.
 
« Les résultats de cette étude sont édifiants. Actuellement, le traitement de première ligne de l’arthrose est souvent la prise d’antalgiques et/ou d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens, dont l’utilisation doit être limitée. Il est donc primordial de recourir à des alternatives, notamment les compléments alimentaires, pour gérer les symptômes des patients arthrosiques » déclare le Pr. Yves Henrotin, Directeur de l’unité de recherche sur l’os et le cartilage à l’Université de Liège.
 
Et le spécialiste de poursuivre : « la glucosamine et la chondroïtine jouent un rôle dans la lubrification des articulations, l’hydratation et la structure du cartilage et contribuent ainsi au confort articulaire ».
 
Il y a quelques années déjà, le Dr Amine Achite (laboratoire EA Pharma) assurait déjà : « la chondroïtine est un composant de la matrice du cartilage et intervient dans l’élasticité de ce dernier par son action sur son hydratation ; elle a aussi un effet chondroprotecteur par inhibition des cytotoxines qui agressent le cartilage ».
 
Et d’ajouter : « la glucosamine lutte notamment contre les substances pro-oxydantes qui altèrent le cartilage. L’association de la chondroïtine et la glucosamine a un effet à la fois préventif et curatif sur l’état du cartilage et les symptômes douloureux. La synergie d’action des deux molécules donne des résultats meilleurs que les actifs utilisés séparément ».
 
Dans l’Hexagone, 5,77 millions de personnes sont concernées par l’ostéo-arthrose pour un coût total annuel de 12 milliards d’euros en 2017. Dès lors, il est très important de prévenir la pathologie, de la dépister précocement et de mettre rapidement en place un traitement. En effet, sur la base des chiffres 2017, 1,23 million de personnes auraient pu bénéficier d’un effet positif sur leurs articulations grâce à la glucosamine et à la chondroïtine.
 
*Synadiet a dévoilé les résultats du premier volet d’études médico-économiques, menées par l’institut
Frost & Sullivan pour Synadiet, sur la place des compléments alimentaires dans les stratégies de prévention santé liées au bien-vieillir. Précisons tout de même que ce syndicat regroupe la majorité des acteurs du secteur des compléments alimentaires en France…