Sommaire
Article publié le 20/04/2018 à 05:20 | Lu 1593 fois

Croisieurope : de Berlin à Prague sur l'Elbe avec le MS Elbe Princess 2 (partie 1)

Croisieurope propose une très belle et très originale croisière à bord de son tout dernier bateau, le MS Elbe Princess 2. Un beau navire de 45 cabines et de 101 mètres qui grâce à ses roues à aubes, vous fera découvrir l’Elbe et les villes qui la bordent au rythme de flots calmes de ce fleuve d’Europe centrale qui prend sa source en République Tchèque. De Berlin à Prague.


Croisieurope : de Berlin à Prague sur l'Elbe avec le MS Elbe Princess 2 (partie 1)
Lors de votre arrivée, le bateau se trouve sur l’une des embouchures de la Havel où cygnes, canards et oies se disputent les morceaux de pain que leur lancent les passants. Plus précisément, à Tegel, quartier situé au nord de Berlin, près de l’aéroport historique.
 
L’endroit n’est clairement pas le plus touristique de la capitale allemande, en revanche si votre avion atterrit en début d’après-midi et si le cœur vous en dit, une petite balade dans le centre-ville (à dix minutes à pied en suivant la rue piétonne qui part du quai) n’est pas intéressante.
 
Vous y croiserez de jolies petites terrasses ombragées pour boire une bière ou déguster une glace, des pâtissiers pour goûter aux douceurs locales et pourquoi pas, si la faim vous tenaille après votre voyage vers l’Allemagne, une bonne curry wurst (saucisse à la sauce curry), l’un des grands classiques de la restauration rapide chez nos voisins allemands. Caloriques mais délicieux.  
 
Le premier soir est dédié à la traditionnelle présentation de l’équipage, un grand classique chez Croisieurope, accompagné du cocktail de bienvenu et de votre premier diner à bord préparé par le chef Freddy. 

Le premier jour : Berlin et Postdam
La première journée est rythmée par deux grandes visites de quatre heures chacune. Tout d’abord, le matin, celle de Berlin. Incontournable, bien évidemment. Sachez cependant que la découverte de la capitale allemande (huit fois la taille de Paris) s’effectue principalement en bus. A part deux ou trois stops « photos » dans les endroits les plus emblématiques de la ville (Reichtag, Porte de Brandebourg, le Mur ou Check-point Charlie), vous découvrirez donc Berlin derrière une vitre.
 
L’avantage est que vous verrez -à la va-vite- tous les points touristiques incontournables ; l’inconvénient est un sentiment de frustration certain à la fin de l’excursion… L’autre option est de vous organiser une visite en solo, mais attention Berlin est une ville immense ; sachez aussi que le bateau part à 14h et qu’il faut compter une bonne quarantaine de minutes pour relier le centre-ville en métro. A bon entendeur donc.
 
Après un bon déjeuner, c’est reparti pour une après-midi en bus : direction Potsdam, située à une trentaine de kilomètres du bateau. L’arrivée dans la ville n’est pas sans émotion… En effet, avant d’entrer dans Postdam, vous devez traverser un pont métallique historique puisqu’il s’agit du pont où l’on passait de l’Allemagne de l’ouest à l’Allemagne de l’est avant la réunification, mais surtout, il s’agit du pont où Russes et Américains s’échangeaient leurs prisonniers !

Essayer de revoir, avant de partir, les films Le Serpent ou Le pont des Espions, histoire de vous remettre dans l’ambiance de l’époque. En plein milieu, une petite plaque en métal symbolise la fameuse démarcation qui signifiait la liberté pour certains et la mort pour d’autres. En principe, le bus s’arrête pour vous permettre d’effectuer la traversée à pied. Emotion.  
 
La visite se poursuit par la découverte des jardins de la résidence d’été Sans souci, de Frédéric II dit Frédéric le Grand. Là encore, il est un peu frustrant de ne pas visiter l’intérieur du palais qui est d’ailleurs, partiellement en réparation. Vous enchainerez ensuite avec le Château de Cecilienhof, une large bâtisse très cossue bâtie sur les bords de la Havel qui accueillit durant l’été 1945, la fameuse conférence de Postdam entre Staline, Churchill (accompagné d’Attlee) et Truman. Les trois grands s’étaient réunis afin de sceller le sort de l’Europe de l’après-guerre. De Gaule, considéré comme « perdant », n’avait pas été convié…
 
Bon à savoir : penser à prendre des pièces de monnaie avec vous, en effet, en Allemagne, les toilettes publiques sont payantes. Compter 50 centimes. C’est un peu cher payé, mais au moins, vous avez l’assurance de faire vos besoins dans des endroits propres…
 
A peine arrivés au navire, vous appareillez pour Magdebourg, votre destination du lendemain avec diner pendant la navigation et soirée animée au bar-lounge si le cœur vous en dit.
 
Le deuxième jour : Magdebourg
La matinée démarre sur les chapeaux… de roues à aube du Elbe Princess II qui évolue sur les rivières grâce à cette propulsion relativement silencieuse qui permet de surcroit de naviguer même avec des profondeurs très faibles.
 
Après le copieux petit-déjeuner, le programme est libre : lecture sur le pont-soleil, un expresso au salon extérieur arrière, des cours de danse dans le lounge ou une émission de télé dans la chambre. Le poste de télévision étant caché dans le plafonnier ! Il s’actionne grâce à des boutons qui se trouvent dans la tête de lit.
 
Après le déjeuner, départ vers Magdebourg, ville méconnue située dans l’ex-RDA, le long de l’Elbe. La visite démarre par un tour de la cité en car puis, par un stop sur la place du marché où vous pourrez admirer une statue d'Otto von Guericke célèbre pour avoir mis au point la fameuse expérience des hémisphères de Madgebourg qui permirent de démontrer l'existence du vide et par la même occasion, celle de la notion de pression de l'air.

Le car vous mène ensuite vers la monumentale cathédrale de Magdebourg (luthérienne) qui fut, rappelons-le, la première cathédrale gothique à être érigée sur le sol allemand. Extrêmement dépouillée (très étonnant de prime abord pour un catholique), elle abrite le tombeau de l’empereur Otton le Grand, mais également une statue de Saint Maurice en homme noir et un délicieux cloitre où il fait bon se reposer dès les premiers rayons de soleil.
 
A quelques centaines de mètres se trouve l’un des immeubles les plus délirants d’Allemagne. Il s’agit de la fameuse citadelle verte (Grüne Zitadelle) qui est en réalité entièrement peinte en… rose ! Ce pâté de maison est la toute dernière création de l’architecte autrichien Friedrich Hundertwasser. Sa construction s’est terminée en 2005, cinq ans après la mort de son concepteur. Au départ, les habitants de Madgebourg furent scandalisés par l’édification de cet édifice totalement hors norme. Le reste de la ville, associant différents styles de belle manière, étant plutôt classique.
 
Cet ensemble tout rose, tout en courbes et piliers en céramiques de couleurs accueille une cinquantaine d’appartements (dont certains intègrent une pièce pour un « arbre résident » que le locataire s’engage à entretenir), des boutiques, des restaurants, des bureaux et l’ArtHotel (40 chambres).
 
Un jardin d’enfants trône sur une terrasse entourée d’arbres. Ce sont d’ailleurs ces arbres omniprésents dans l’immeuble qui lui valent ce surnom de citadelle verte ! Rappelons qu’Hundertwasser était un « écolo » avant la lettre qui ne jurait que par la nature ! A tel point qu’un jour, invité à une réception du maire de Vienne (Autriche), il se pointa tout nu !  
 
Le retour au bateau s’effectue vers 17h30. Il part directement vers votre prochaine destination : Wittenberg. Le diner a donc lieu en navigation.

​L’Elbe en quelques mots

Rappelons que le fleuve Elbe est un fleuve d'Europe centrale qui prend sa source en République tchèque dans les monts des Géants (au même endroit que la Vlatva qui passe à Prague).

Son parcours se situe cependant, en grande majorité, en Allemagne, il se jette d’ailleurs dans la mer du Nord à Hambourg.

Sa longueur est de 1.091 kilomètres. Précisons que l’Elbe est le 14ème fleuve d’Europe et fait bien évidemment partie des plus grands fleuves du monde.

www.croisieurope.com
 
Tél : 0825 333 777
 
A partir de 1.500 euros env. (vol non compris) selon les périodes en pension complète. Excursions non comprises.






Dans la même rubrique :
< >