Sommaire
Article publié le 13/04/2020 à 06:18 | Lu 5214 fois

Covid-19 : les ainés pourraient rester confinés jusqu'à la fin de l'année




Mauvaise nouvelle pour les personnes âgées… La rumeur courrait depuis quelques jours, mais cela semble se confirmer : celle d’un déconfinement par âge. De fait, les anciens pourraient rester confinés jusqu’à la fin de l’année pour cause de coronavirus a indiqué la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen dans l’édition du quotidien allemand Bild de ce week-end.


Jusqu’à maintenant, il faut bien dire qu’en matière de gestion de la pandémie du Covid-19, les responsables de la Commission européenne ont brillé par leur absence et leur manque de décisions (cf. le fort ressentiment, légitime d’ailleurs, de l’Italie vis-à-vis de l’Europe).
 
Mais depuis quelques jours, l’Europe tente de reprendre les choses en main. Ce qui s’accompagne de décisions et de déclarations. L’une des dernières en date ? Celle d’Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, qui a déclaré dans le fameux Bild, quotidien allemand, que les personnes âgées pourraient rester confinées jusqu’à la fin de l’année…
 
Pour le moment, le déconfinement ne semble toujours pas d’actualité. Les nouveaux cas de personnes malades du coronavirus ne cessent en effet d’augmenter et chaque jour, les morts se comptent par centaines en Italie, en Espagne, en France ou aux Etats-Unis. Clairement les pays les plus touchés et surtout, ceux où l’en meurt le plus (cinq fois plus de morts en France qu’en Allemagne alors que les Allemands sont plus nombreux…).  
 
On sait également depuis le début, que les ainés sont particulièrement à risque face à ce virus meurtrier. La maladie tue plus facilement ceux qui sont déjà malades chroniques ou affaiblis avec une mauvaise immunité : diabète, problèmes cardiaques, problèmes respiratoires, hypertension, etc. Il suffit de voir l’hécatombe dans les maisons de retraite…
 
Dans ce contexte et sans vaccin, Ursula von der Leyen estime que les ainés doivent limiter encore plus de sortir et leurs contacts avec l’extérieur, notamment ceux qui vivent dans les EHPAD. Et d’ajouter : « je sais que c'est difficile et que l'isolement pèse mais c'est une question de vie ou de mort, nous devons rester disciplinés et patients ».
 
C’est la raison pour laquelle, au moment où le déconfinement arrivera (mais ce n’est pas encore pour demain), les enfants et les jeunes devraient a priori pouvoir sortir plus tôt que les ainés… Quant à l’hypothétique vaccin, il est attendu pour la fin de l’année…