Sommaire
Article publié le 27/04/2020 à 11:27 | Lu 1509 fois

Covid-19 et soins en Ehpad : pour une meilleure prises en charge des résidents




Alors que les EHPAD -les maisons de retraite médicalisées- sont en première ligne pour protéger les résidents du Covid-19, le Synerpa et la FHP ont décidé de renforcer la collaboration entre les établissements pour personnes âges et les hôpitaux et cliniques privés afin de tenter d’améliorer la prise en charge des ainés.


On le sait, les personnes âgées vivant en maisons de retraite ont payé et continuent de payer un lourd tribut face au coronavirus.
 
Non seulement elles ont été isolées de longues journées -pour leur bien, certes- depuis le début de la pandémie mais en plus, un gros tiers des décès (près de 9.000) liés au covid-19 concernerait des personnes âgées…
 
Dans ce contexte plus que difficile pour les maisons de retraite, le Synerpa (confédération qui regroupe les principaux acteurs privés français des EHPAD) et la FHP (Fédération de l’hospitalisation privée) ont décidé de renforcer la collaboration entre les EHPAD et les hôpitaux et cliniques privés pour tenter d’améliorer la prise en charge des résidents en leur permettant d’accéder rapidement à des soins adaptés.
 
Dans la pratique, les adhérents du Synerpa pourront faire appel aux hôpitaux et cliniques privés MCO et de soins de suite et de réadaptation adhérents de la FHP qui disposent de places pour accueillir et soigner les personnes atteintes de COVID-19.
 
Cela se traduira également par la mise en place des liaisons directes avec les hôpitaux et cliniques privés pour garantir la poursuite des autres soins, tout aussi essentiels, des résidents des EHPAD afin d’éviter tout retard de prise en charge préjudiciable.
 
« Les personnes âgées sont les plus vulnérables face à cette épidémie. Les résidents des EHPAD atteints de COVID-19 doivent donc pouvoir, si leur état de santé le nécessite, être transférés rapidement sans passer par le 15, dans des cliniques et SSR pour suivre un traitement adapté » indique à cette occasion Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du SYNERPA qui ajoute que « ce dispositif jumelé avec des dépistages massifs en EHPAD nous permettra nous l’espérons de combattre efficacement l’épidémie ».