Sommaire
Article publié le 29/01/2020 à 03:12 | Lu 8833 fois

Coronavirus de Wuhan : la plupart des morts sont des personnes âgées...




Alors que le coronavirus ne cesse de se propager -on compte des cas dans une quinzaine de pays pour le moment dont trois en France- avec actuellement 106 morts et 4.515 cas confirmés, on s’aperçoit que la moyenne d’âge des personnes décédées de ce coronavirus est de 70 ans. Sans trop de surprise, les ainés sont donc les principales victimes de cette épidémie.


C’est malheureusement souvent le cas avec ce type d’épidémie. Les personnes âgées paient le prix fort. Apparemment, le coronavirus de Wuhan, une grande ville à l’ouest de Shanghai et au nord de Hong-Kong, touche de fait principalement les seniors.
 
A l’heure actuelle, de nombreuses questions se posent encore sur l’origine de ce nouveau virus apparu début décembre sur un marché de Wuhan et baptisé 2019-nCov… Toutefois, il apparait que l’âge médian des décès dus à cette pneumonie serait actuellement de 70 ans.
 
A ce jour (à l’heure de publier), le chiffre officiel du nombre de morts est de 106 personnes -tous en Chine- et le nombre de cas confirmés est de 4.515 dont 2.700 dans la province de Hubei, là où se trouve la ville de Wuhan.
 
Les médias chinois et notamment le Shanghai Oberver soulignent l’âge avancé des personnes décédées du coronavirus. En effet, une grande partie des décès semblent concerner des ainés souffrant d’autres maladies avant d’être touchées par le virus : hypertension, diabète, maladies cardiovasculaires... Toutefois, précisons tout de même qu’un homme de 36 ans est mort des suites du coronavirus.
 
Précisons que le gouvernement français va organiser « un rapatriement par voie aérienne directe » pour les Français de la région de Wuhan sur la base de volontariat, épicentre de l’épidémie « en milieu de semaine ».
 
De son côté, la Chine met en place de plus en plus de mesures visant à contrôler le développement de l’épidémie. Au-delà de la mise en quarantaine de la ville de Wuhan, interdiction des voyages de groupe en Chine et à l’étranger, report des voyages individuels si possible, report des rentrées scolaires et universitaires après le nouvel an chinois, annulation des rencontres sportives, etc.
 
Pour autant, cette épidémie devrait toucher quelques dizaines de milliers de malades et durer encore quelques mois, probablement jusqu’au printemps prochains, voire l’été…