Sommaire
Article publié le 08/12/2021 à 09:15 | Lu 2531 fois

Consommation : les baby-boomers seraient influencés par la génération Z




Une nouvelle étude du cabinet First Insight semble démontrer qu’en matière de consommation, la génération des baby-boomers serait influencée par les pratiques respectueuses de l’environnement de la génération Z (1995-2010), soit leurs petits-enfants pour la plupart.


On le sait, les jeunes consommateurs de la génération Z (qui n’a jamais connu de vie sans numérique) sont des acheteurs qui prennent en compte la durabilité et la santé de la planète dans leurs achats. Compte-tenu de leur âge, ce sont souvent les petits-enfants de la génération des baby-boomers.
 
Cette étude réalisée en partenariat avec l’Université de Pennsylvanie et qui vient de paraitre montre que les habitudes et les préférences d'achat des baby-boomers semblent influencées par les pratiques durables de la génération Z qui, d’une manière générale, s’avère très sensible aux différentes questions environnementales.
 
Ce rapport indique que les trois quarts des Gen Z s’intéressent en premier lieu à la durabilité plus qu’aux noms des marques dans leurs achats.
 
Comme le souligne Greg Petro, PDG de First Insight dans le communiqué du cabinet : « Notre étude effectue un virage à 180 degrés en terme de décisions d'achat en matière de durabilité (…). Lors de notre précédente étude, celle de 2019, les générations plus âgées n'étaient pas aussi conscientes de la durabilité qu'elles le sont aujourd'hui ».
 
Et ce spécialiste de poursuivre : « La pandémie a amené beaucoup de personnes à repenser leur consommation et son impact sur la santé de la planète. De son côté, la Gen Z a été cohérente en restant fidèle à ses valeurs de durabilité tout en éduquant et en influençant les générations qui les ont précédées ».
 
En fait, cette enquête considère que les consommateurs de toutes générations confondues, des baby-boomers à la génération Z, sont désormais prêts à dépenser plus pour des produits estampillés « durables ». Il y a à peine deux ans, seulement 58% de toutes les générations étaient prêtes à dépenser plus pour des options durables.
 
Près de la moitié des baby-boomers (44%), de la génération X (48%) et de la génération Y (46%) convient que « durabilité » signifie « des produits fabriqués à partir de fibres et de matériaux recyclés, durables et naturels ». Donc acte. Par contre, près de la moitié des personnes interrogées de la génération Z (48%) pense que la durabilité signifie « fabrication durable ».
 
Ces trois générations semblent toutefois s’accorder sur une chose : l'emballage doit être durable. D'une génération à l'autre, près de trois-quarts –73%- d'entre eux estiment que l'emballage durable est très ou assez important aujourd'hui, contre seulement 58% en 2019.
 
Les résultats de First Insight sont basés sur les résultats d'une étude de consommation américaine portant sur un échantillon ciblé de plus de 1 000 répondants, équilibré par sexe, géographie et génération, et menée entre le 1er juillet 2021 et le 10 juillet 2021. L'étude a été réalisée grâce à des sources d'échantillons exclusives parmi des panels qui participent à des sondages en ligne. De plus amples détails sur les résultats sont disponibles sur demande.