Sommaire
Article publié le 03/05/2022 à 05:52 | Lu 1544 fois

Comment repérer un système immunitaire affaibli et comment le renforcer ?




Des signes doivent alerter : tomber souvent malade, être fréquemment fatigué ou avoir d’autres symptômes persistants impossibles à expliquer ... Cela peut signifier que le système immunitaire est affaibli. Panorama des signes avant-coureurs et des moyens pour stimuler son système immunitaire avec Les Laboratoires Bio-Recherche Paris.


Être toujours enrhumé
Il est tout à fait normal que les adultes éternuent et reniflent pendant deux ou trois rhumes par an. La plupart des gens s’en remettent en sept à dix jours. Mais si l'on attrape constamment des rhumes – ou si l'on a un rhume qui ne se résorbe pas – c’est un signe clair que le système immunitaire a du mal à suivre.
 
Avoir beaucoup de problèmes d'estomac
Si l'on souffre fréquemment de diarrhée, de gaz ou de constipation, cela peut être un signe que le système immunitaire est compromis.
 
Les recherches montrent que près de 70% de notre système immunitaire se trouve dans notre tube digestif. Les bactéries et micro-organismes bénéfiques qui y vivent défendent l'intestin contre les infections et soutiennent le système immunitaire.
 
Une faible quantité de ces bactéries intestinales utiles peut exposer à des virus, à une inflammation chronique et même à des troubles auto-immuns.
 
Les plaies sont lentes à guérir
Après une brûlure, une coupure ou une éraflure, la peau se met en mode de contrôle des dommages. Le corps s’efforce de protéger la plaie en envoyant du sang riche en nutriments vers la blessure pour favoriser la régénération de la peau.
 
Ce processus de guérison dépend de cellules immunitaires saines. Mais si le système immunitaire est atone, la peau ne peut pas se régénérer. Au lieu de cela, les plaies persistent et ont du mal à cicatriser.
 
Avoir des infections fréquentes
Lutter contre des infections fréquentes peut vouloir dire que le système immunitaire envoie des signaux d’alarme.
 
- Plus de quatre infections de l’oreille en un an
- Contracter une pneumonie à deux reprises au cours d’une période d’un an
- Souffrir de sinusite chronique ou de plus de trois épisodes de sinusite bactérienne en un an
- Avoir besoin de plus de deux traitements antibiotiques par an.
 
Se sentir fatigué(en) en permanence
Brûler la chandelle par les deux bouts rend forcément léthargique. Mais si l'on dort suffisamment et que l'on souffre toujours d’épuisement, il est bon de se demander si le système immunitaire n’essaie pas de dire quelque chose. Lorsque le système immunitaire est en difficulté, le niveau d’énergie l’est aussi.
 
Les moyens de stimuler votre système immunitaire
Quelques changements de style de vie et de nouvelles habitudes peuvent naturellement maintenir le système immunitaire fort et sain : manger de façon équilibrée ; dormir suffisamment ; faire de l’exercice régulièrement ; se laver les mains ; maintenir un poids santé ; ne pas fumer et essayer de minimiser le stress
 
Le système immunitaire est la clé d’une bonne santé, donc plus on peut en faire pour le protéger, mieux c’est.