Sommaire
Senior Actu

Article publié le 22/02/2018 à 01:00 | Lu 2242 fois

Citroën C4 Cactus 130ch : dynamique et moderne

Dans sa première version, la C4 Cactus arborait des accessoires stylistiques voulant lui apporter des faux airs de SUV urbain. Aujourd’hui, dépouillée de ces gadgets, la C4 Cactus gagne en respectabilité et devient une berline compacte qui conserve un soupçon d’originalité.


Les protections latérales et les barres de toit font partie des principaux éléments sacrifiés dans le restylage de la C4 Cactus. Dommage pour les barres de toit, il s’agit d’un accessoire qui peut s’avérer utile. Mais il est clair que celui-ci jouait sur la consommation d’essence et les émissions de Co2. Elle conserve néanmoins des protections latérales basses ainsi que des passages de roues exacerbés.
 
Plus originale que sa cousine la Peugeot 2008, cette C4 Cactus offre désormais une image consensuelle qui manquait à l’édition originale. On oublie sans regret l’aspect SUV qui avait été adopté dans la première version.
 
Dans l’habitacle, Citroën a privilégié une touche de modernisme de bon aloi en adoptant une planche de bord facile à déchiffrer avec son écran multimédia central et des commandes bien distribuées. Amusant également, la généreuse boîte à gants dont le couvercle offre une décoration inhabituelle, style sangles de malle.
 
En revanche, l’écran qui tient lieu de compteur manque singulièrement d’information. On aurait aimé une fonction compte-tours ainsi que des informations techniques sur la température d’eau et la pression d’huile. L’extrême dépouillement de celui-ci est certes très esthétique mais il existe encore des conducteurs qui aiment la conduite d’une automobile, et cela passe par la connaissance de son moteur.

Autre nouveauté dans l’habitacle, le remplacement de la banquette avant par de nouveaux sièges. Baptisés « Advanced Comfort », ces derniers sont effectivement très confortables. Une mousse plus dense et une assise qui se prolonge jusque sous la cuisse à la pliure du genou, le sans faute est presque atteint.
 
On regrette simplement que le maintien latéral soit peu efficace. Et comme il n’existe pas de poignée de maintien haute, le passager est vite chahuté dès que l’on aborde les routes de montagnes avec dynamisme. Précisons que ces sièges font partie des différentes options disponibles.
 
Outre ce restylage effectué en profondeur, la nouvelle C4 Cactus est dotée d’un nouveau système d’amortisseurs. Réputé pour la qualité de ses suspensions, Citroën renoue avec le passé en équipant cette C4 d’amortisseurs à butée hydraulique progressive. En deux mots, il s’agit de deux butées hydrauliques qui sont rajoutées dans le corps de l’amortisseur qui ralentissent les débattements de la suspension en présence d’obstacle ou de route dégradée.

Particulièrement efficace, cette suspension efface les trous de bords de route et surtout, absorbe les gendarmes couchés. On ne ressent plus le choc habituel dans le bas du dos et les vertèbres sont soulagées. Outre cette amélioration remarquable du confort général, ces amortisseurs participent à l’efficacité dynamique de la voiture.
 
Conduire la C4 nouvelle génération devient un véritable plaisir dès que l’on aborde des routes de montagne. On se croirait presque revenu à l’époque des CX et des BX. Le roulis est pratiquement inexistant et les mouvements de plongée au freinage bien absorbés. Parmi les avantages de cette nouvelle suspension : le silence à bord se remarque immédiatement dès que l’on roule sur autoroute.
 
A l’occasion de cette remise à niveau on constate également que les bruits de roulement mais aussi aérodynamique ont été considérablement diminués. Des vitrages plus épais et un pare-brise acoustique sont des éléments qui facilitent cette insonorisation. Des points qui participent au confort d’usage.

Au volant (réglable en hauteur et profondeur), on a déjà pu constater l’agrément de cette nouvelle suspension qui est associée à un châssis franc et efficace offrant une tenue de route parfaite. On regrette simplement les effets de couple en sortie de virage. Il est vrai que le moteur de 130 ch s’avère particulièrement tonique. Un avantage lors des dépassements et des entrées sur autoroute.
 
Au chapitre des regrets on mettra l’absence de vitres descendantes aux places arrière. Les vitres à compas sur une voiture à quatre portes sont des économies de bout de chandelles tout comme l’absence de miroir de courtoisie côté passager. L’inverse eut été préférable.
 
En passant de la catégorie SUV à la qualification de berline, cette C4 Cactus s’est bonifiée et offre le meilleur de Citroën, le confort et une suspension pointue, dans une définition moins disruptive que dans sa précédente définition. Une touche d’originalité, une efficacité technique, un prix raisonnable face à la concurrence, la C4 Cactus est un produit qui satisfera pleinement les utilisateurs de cette berline compacte.
 
Un modèle qui permet à Citroën de combler un vide dans ses gammes avec la disparition de la C4 classique dont le renouvellement n’est pas encore finalisé et aussi de tester en Europe le programme technique « Citroën Advanced Comfort ».

​Joël Chassaing-Cuvillier

La Citroën C4 Cactus 130ch en chiffres

Moteur essence 3 cylindres en ligne – 1 199 cm3 (85 x 96 mm) – 131 ch à 5 500  tr/min – 230  Nm à 1750 tr/min
Boîte manuelle à 6 rapports
Dimensions : 417 x 171,4 x 151,1 cm, empattement : 259,5 cm
Poids : 1045 kg – Pneumatiques 205/50 R17
Vitesse : 207 km/h – Accélération de 0 à 100 km/h : 9,1 s
Émissions de CO2 : 110 gr/km
Prix : dès 21.150 euros





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Juillet 2018 - 01:37 Suzuki Swift Sport : le plaisir en prime

Mardi 17 Juillet 2018 - 01:00 La carte officielle des radars est en ligne