Cinq mesures pour favoriser le travail post-retraite

Pour améliorer le quotidien des seniors, des mesures pourraient être prises immédiatement, sans attendre la réforme des retraites à laquelle a renoncé Emmanuel Macron pour ce quinquennat, indique le cabinet Experconnect spécialisé dans la valorisation de l’expérience des retraités.





Sans attendre la réforme des retraites, « nous recommandons la mise en œuvre rapide de mesures simples et efficaces pour favoriser le travail post-retraite » indiquent les responsables de ce cabinet.
 
Et d’ajouter que « le travail post-retraite est bon pour l’économie qui a désespérément besoin des talents des seniors, bon pour le pouvoir d’achat des retraités qui bénéficieront d’un complément de revenu, bon pour leur santé et leur moral ».
 
Dans cet esprit, le cabinet propose cinq mesures simples qui pourraient être prises sans plus tarder.
 
Tout d’abord, déplafonner le cumul emploi-retraite pour ceux ayant liquidé leurs droits avant l’âge du taux plein. Ensuite, lever les freins à la reprise d’activité pour les seniors en départ anticipé. Également, supprimer les cotisations retraites pour les retraités ayant repris une activité rémunérée.
 
On pourrait aussi garder la possibilité d’utiliser son compte personnel de formation à la retraite. Enfin, on pourrait faciliter et même encourager la création d’entreprise par les retraités avec des incitations fiscales et une simplification administrative.
 
Pour rappel, ce cabinet accompagne depuis 2005 les grands groupes et les ETI/ PME dans la gestion des fins de carrières de leurs seniors, met en place des solutions pour conserver les savoirs et savoir-faire, et permet l’accès aux compétences expérimentées.

Article publié le 21/12/2021 à 01:50 | Lu 4749 fois