Chirurgie de la cataracte : Keranova dévoile sa technologie FemtoMatrix

Keranova*, une société spécialisée dans le développement d’équipements chirurgicaux en ophtalmologie vient d’annoncer la finalisation des essais cliniques réglementaires pour FemtoMatrix, son laser robotisé qui s’annonce comme une étape majeure dans la chirurgie de la cataracte.





C’est la première fois qu’une nouvelle technique chirurgicale, la PhotoEmulsification, a été utilisée, ce qui constitue une nouvelle étape majeure dans la chirurgie de la cataracte depuis l’invention de la phacoémulsification à la fin des années 1980. Ces résultats particulièrement positifs vont bénéficier à la fois aux chirurgiens et aux patients. Explications.
 
L’entreprise Keranova a réalisé une étude à la fin du deuxième trimestre 2022 en République Tchèque, sur un total de 54 patients. L’œil contralatéral de chaque patient a été traité par phacoémulsification pour servir de contrôle.
 
L’étude a montré qu’en utilisant la technologie FemtoMatrix, on pouvait se passer d’ultrasons dans la grande majorité des cas, sur une population standard, ou du moins en réduire considérablement l’usage.
 
Les chirurgiens pourront ainsi réaliser des opérations de la cataracte parfaitement calibrées, limitant ainsi les risques associés à l’utilisation d’ultrasons lors de la phacoémulsification.
 
Avec cette nouvelle technologie, « ils peuvent désormais opérer sans ultrasons de façon aussi efficace qu’avec les techniques actuelles et avec une précision accrue et des risques réduits d’altération de la cornée ou de l’iris, de ruptures capsulaires ou d’effets indésirables sur la rétine, le tout en gardant le même temps opératoire » assure le communiqué de Keranova.
 
Les patients (94 millions de personnes dans le monde ; un chiffre qui devrait augmenter avec le vieillissement de la population) pourront bénéficier d’une opération plus sûre et moins dépendante de l’opérateur, avec des résultats plus constants
 
Dans la pratique, ce laser chirurgical permet une véritable PhotoEmulsification du cristallin au lieu d’une simple prédécoupe en quartiers ou en bâtonnets, comme le proposent les dispositifs actuels.
 
Ce système permet un réglage précis et automatique du laser à chaque emplacement sur le cristallin et l'utilisation d'un robot chirurgical simplifie énormément la procédure. Rapide et facile à manœuvrer, le dispositif s'intègre facilement dans la salle d'opération, éliminant ainsi le besoin pour le chirurgien et le patient de se déplacer pendant la procédure.
 
« Ces résultats exceptionnels, obtenus après six ans de travail intensif, vont permettre à Keranova de proposer sous peu la technologie de PhotoEmulsification aux chirurgiens. Ce sera la troisième génération de technique chirurgicale pour la cataracte, après l'extraction extracapsulaire et la phacoémulsification », explique Fabrice Romano, fondateur et directeur général de Keranova.
 
Et de poursuivre : « nous serons donc les premiers à fournir aux chirurgiens un dispositif médical conforme aux standards actuels de la technologie appliqués à la chirurgie de la cataracte, avec un laser ultra-rapide, un élément modifiant le laser issu de la photonique, un robot, une intelligence artificielle qui ajuste automatiquement l’énergie et une fibre. En un mot, un dispositif qui utilise les technologies d’aujourd’hui au bénéfice des patients atteints de cataracte. »
 
L’approche innovante de la société a pour objectif de transformer la chirurgie de la cataracte en limitant les procédures manuelles au profit de l’automatisation et de la précision, afin de favoriser la reproductibilité et de réduire les risques cliniques. 
 
« Les résultats sont extrêmement prometteurs : le dispositif FemtoMatrix a montré qu’il était sûr pour réaliser une chirurgie laser de la cataracte sans phacoémulsification, en moins de huit minutes dans une seule et même salle d’opération, ce qui est impossible avec les techniques actuelles », ajoute le Dr Damien Gatinel, chef du service de chirurgie réfractive et du segment antérieur de l'œil à la Fondation Rothschild (Paris) et membre du conseil scientifique de Keranova.
 
Désormais Keranova a pour objectif d’obtenir le marquage CE de son dispositif en 2023, ce qui permettra de mettre sur le marché une première version du FemtoMatrix.
 
*Keranova développe des dispositifs chirurgicaux de nouvelle génération en ophtalmologie disposant d’une technologie qui s’appuie sur la photonique pour concevoir des lasers médicaux ultra-rapides.

Article publié le 16/01/2023 à 01:00 | Lu 3107 fois




Twitter
Facebook