Sommaire
Article publié le 26/10/2018 à 03:33 | Lu 1122 fois

Chiropraxie et névralgie cervico-brachiale

La névralgie cervico-brachiale est une douleur du cou irradiant dans le bras. Elle est due à la compression de la racine d’un nerf au niveau du rachis cervical et cela peut faire très mal. Pour autant, le chiropracteur peut intervenir afin de réduire la douleur… Le point avec l'Association française de chiropraxie.


Chiropraxie et névralgie cervico-brachiale
Quels sont les symptômes de la névralgie cervico-brachiale ?
Les symptômes les plus courants de la névralgie cervico-brachiale sont une douleur sévère et permanente partant de l’épaule au bras, s’aggravant la nuit ; une sensation de lourdeur et de faiblesse musculaire du bras ; une douleur irradiant au niveau des omoplates ; des fourmillements et/ou une perte de sensation dans les doigts. Plus rarement, des maux de tête et vertiges sont également observés.
 
Quelles sont les causes de la névralgie cervico-brachiale ?
La névralgie cervico-brachiale est principalement due à la compression de la racine d’un nerf au niveau du rachis cervical. Elle peut aussi provenir de tensions musculaires ou d’un dérangement intervertébral mineur, au niveau cervico-thoracique. Chez les moins de 40 ans, la hernie discale, au niveau du rachis cervical, en est la cause majeure. Après 40 ans, l’arthrose explique la plupart des cas de névralgie cervico-brachiale.
 
Qu’est-ce que la névralgie cervico-brachiale ?
La névralgie cervico-brachiale est un syndrome courant associé à l’inflammation du plexus brachial, réseau de nerfs et vaisseaux courant de la base du cou au bras, en passant par l’arrière de l’aisselle. Il
a pour principale fonction d’innerver les membres supérieurs.
 
Tous les nerfs du bras partent du plexus brachial. Ainsi, une lésion de celui-ci peut provoquer un handicap fonctionnel ponctuel. Le terme de névralgie renvoie quant à lui à une variété de douleurs liées à l’irritation d’un ou plusieurs nerfs. Ces douleurs s’expriment par la sensation de brûlure, de fourmillement, de picotement, de spasme. Elles peuvent également être ressenties comme un coup de couteau ou un choc électrique.

La chiropraxie et la névralgie cervico-brachiale
Dans un premier temps, le chiropracteur établit le diagnostic, dans son champs de compétences, au regard des antécédents médicaux, de la description des symptômes et de l’examen physique. En cas de doute, l’imagerie médicale permet de confirmer la compression d’une racine nerveuse au niveau du rachis cervical. Au terme du diagnostic, le chiropracteur propose un plan de traitement adapté. Ce dernier, varie en fonction du caractère évolutif, aigu ou chronique de la douleur, ainsi que autres symptômes présentés par le patient.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 01:00 Combattre la fatigue avec la chiropraxie