Sommaire
Article publié le 15/04/2019 à 01:00 | Lu 2091 fois

Chine : des personnes âgées déconnectées du monde connecté

La Chine est un pays où les choses vont vite. Dans un monde ultra-connecté, ce « continent » a développé à la vitesse grand « V » toutes les solutions de paiement mobiles avec pour conséquence, une disparition progressive du « cash ». Un monde nouveau dans lequel les personnes âgées ne sentent pas intégrées…


C’est une tendance à travers le monde : tous les pays tentent petit à petit de faire « disparaitre » le cash au profit des paiements électroniques. Une sécurité pour les clients (soi-disant), mais aussi et surtout, « la » meilleure manière pour les gouvernements de contrôler l’argent et ce que vous en faites…
 
Dans ce contexte, la Chine a des longueurs d’avance sur le reste du monde et bien sûr, sur la France. En Chine, tous les moyens de paiement électronique se sont développés à la vitesse grand « V » : on peut payer avec wechat (application de discussion instantanée), on peut payer avec son téléphone ou encore avec sa montre !
 
Toutes ces nouvelles technologies tendent à faire disparaitre les espèces du quotidien des Chinois (583 millions de Chinois paient avec leur mobile) avec une conséquence directe : les personnes âgées se sentent totalement exclues de ce monde ultra-connecté auquel elles ne comprennent plus grand-chose.
 
Il faut dire qu’en un peu plus de deux décennies, la Chine s’est métamorphosée. Elle est passée d’un monde où la modernité restait largement ancrée dans la première moitié du 20ème à un monde totalement futuriste…
 
Parallèlement, le nombre de personnes âgées à exploser (et ce n’est que le début compte-tenu de la politique de l’enfant unique dans les années 70) et aujourd’hui, ces ainés se sentent totalement déconnectés de cette société ultra-connectée.
 
Le journal chinois Le Quotidien du Peuple relate que « Mme Xu, 72 ans, vit à côté d'un supermarché qui vend des produits d'un bon rapport qualité-prix, mais les acheter nécessite de payer sans argent liquide. Le magasin est équipé de distributeurs automatiques, nouveaux pour Mme Xu. Lors de sa première visite, elle a demandé de l'aide à un membre du personnel et s'est vu répondre que si elle payait en espèces, elle ne pourrait pas bénéficier des réductions. En fin de compte, elle a quitté le supermarché sans rien avoir acheté ».






Dans la même rubrique :
< >