Sommaire
Senior Actu

Article publié le 28/06/2018 à 01:00 | Lu 1307 fois

Cataracte : de gros progrès dans les traitements de la maladie

Malgré les progrès de la chirurgie de la cataracte, la plupart des interventions ont encore recours aux LIO (lentille intraoculaire) monofocales de base, qui sont généralement conçues pour offrir au patient une vision nette de loin.


Après la chirurgie, le patient doit continuer à porter des lunettes ou des lentilles de contact pour les tâches faisant appel à la vision de près comme lire ou travailler sur ordinateur. Cependant, il existe maintenant une grande variété de LIO de pointe qui apportent une correction supplémentaire de la vision, voire éliminent totalement le besoin de porter des lunettes.
 
Lentilles corrigeant l'astigmatisme (LIO toriques)
Elles sont spécifiquement conçues pour les patients atteints d'astigmatisme (une forme courante de distorsion de la vision causée par une imperfection de la courbure de la cornée ou du cristallin). Elles offrent une vision de loin nettement améliorée mais les patients ont en général encore besoin de lunettes pour lire.
 
Lentilles multifocales
Ces lentilles sont conçues pour réduire la nécessité de porter des lunettes. Elles peuvent être bifocales pour permettre la mise au point de près ou de loin ou être trifocales et restaurer la vision de près, intermédiaire et de loin.
 
Lentilles multifocales toriques (corrigeant l'astigmatisme)
Ces lentilles sont également conçues pour réduire la nécessité de porter des lunettes. Outre le fait qu'elles restaurent la vision de près et de loin (et intermédiaire lorsqu'elles sont trifocales), ces lentilles corrigent l'astigmatisme et permettent d'obtenir une vision plus nette.
 
L'amélioration des techniques chirurgicales et les LIO de pointe permettent désormais aux chirurgiens ophtalmologistes d'adapter les options en fonction des préférences des patients, de leur mode de vie et de leurs besoins en matière de vision.
 
L'ophtalmo se doit d'informer les patients des avantages et des inconvénients des différentes options disponibles, car tous les patients ne sont pas de bons candidats pour tous les types de LIO. Toutefois, ces options ne sont pas toujours proposées ou discutées avec les patients atteints de cataracte, et ils peuvent ne pas savoir qu'elles existent.