Sommaire
Article publié le 04/06/2019 à 06:00 | Lu 1168 fois

Bonneuil-sur-Marne : 20 ans d'intergénération dans une maison de retraite

La Résidence des Bords de Marne (94) vient de célébrer vingt ans d’intergénération. En effet, depuis 1999, cette maison de retraite pas tout à fait comme les autres, accueille une crèche et une halte-garderie au sein de l’établissement.


De nos jours, l’intergénération est une chose acquise. Ou presque. Mais il y a vingt ans, ce n’était pas encore le cas, loin de là. Il y a vingt ans, on n’imaginait pas qu’une maison de retraite puisse recevoir une crèche et une halte-garderie. Qu’une « maison de vieux » puisse accueillir des enfants.
 
C’est pourtant ce qu’ont fait à l’époque, les dirigeants de la Résidence des Bords de Marne (Val-de-Marne) qui ont décidé de « mélanger » les personnes âgées et les petits. Des précurseurs ! Et non seulement ce concept a perduré puisqu’il vient tout juste de célébrer ses vingt ans, mais en plus, aujourd’hui, grâce à ce genre d’initiative, de plus en plus de maisons de retraite accueillent les tous petits…
 
Comme le confie M. Champvert, directeur de l’établissement -mais également directeur de l’AD-PA- au quotidien Le Parisien : « Au départ, nous voulions ouvrir l’espace sur l’extérieur. Les plus âgés se sentent utiles et moins seuls aux côtés des plus jeunes. Les petits se trouvent avec des personnes qui prennent le temps d’être avec eux. Ce qui, de nos jours, est rare est précieux. »
 
Et ce spécialiste du grand âge d’ajouter : « Les enfants demeurent plus attentifs aux personnes âgées qui prennent le temps d’être avec eux. Nous espérons qu’à 20 ou 30 ans, les bambins passés par la crèche auront un regard différent sur les personnes âgées. »
 
Pour l’occasion, la Résidence des Bords de Marne a organisé une grande fête mélangeant bien évidemment, les générations puisque les participants étaient âgés de 3 à 99 ans ! Un sacré grand écart d’âge qui s’est déroulé dans la joie et la bonne humeur puisque les ainés aiment la présence des plus jeunes et que les tous petits n’ont pas d’a priori quant à l’âge…