Sommaire
Article publié le 09/01/2019 à 12:42 | Lu 783 fois

Bien vieillir : un chemin vers la sagesse de Benoit Marchon

Les éditions Salvator ont publié en décembre dernier un petit livre de 132 pages (10 euros) intitulé Bien vieillir, un chemin vers la sagesse de Benoit Marchon, dans lequel l’auteur montre que cette période de la vie peut être vécue de manière positive en s’ouvrant aux autres par exemple.


Bien vieillir de Benoit Marchon
De plus en plus de livres traitent des problématiques seniors, ce qui est bien légitime puisque le monde vieillit et que les lecteurs de 50 ans et plus sont de plus nombreux. Dans cet ouvrage de Benoit Marchon, auteur de nombreux livres de jeunesse (entre autre), le sujet est le fameux « bien vieillir », un concept apparu il y a une dizaine d’années.  
 
« Depuis les philosophes de l’Antiquité, on ne cesse de réfléchir à la vieillesse. Se sachant vulnérable et mortel, l’homme s’interroge sur la durée limitée de son existence, le poids des ans et l’affaiblissement que celui-ci entraîne » indique l’éditeur sur sa quatrième de couverture.
 
Dans cet ouvrage, à travers un florilège de pensées et réflexions d’écrivains, philosophes, maîtres spirituels, artistes, scientifiques ou hommes politiques, Benoit Marchon montre que ce temps de la vie peut devenir un chemin vers la sagesse.
 
Exemples :
« La vieillesse est une langue étrangère qu’il faut apprendre à un âge où le cerveau n’est plus guère disposé à acquérir de nouvelles connaissances » de Jacques Laurent.
« Les vieillards meurent parce qu’ils ne sont plus aimés » de Montesquieu
« Être vieux, c’est quand on tutoie tout le monde et que personne ne vous dit « tu » » de Marchel Pagnol
« Quand on vieillit, le pire ce n’est pas d’être moins désirable, c’est de ne plus désiré » de Louis Pauwels
« Je connais un moyen de ne pas vieillir : c’est d’accueillir les années comme elles viennent et avec le sourire… Un sourire, c’est toujours jeune » de Pierre Dac.