Sommaire
Article publié le 20/08/2019 à 07:12 | Lu 992 fois

Avec le GTL, CroisiEurope navigue plus vert !

Après des essais concluants pour l’utilisation du Gas-to-Liquid (GTL) sur ses trois navires présents sur la Seine, CroisiEurope, le spécialiste européen de la croisière fluviale, vient d’adopter ce nouveau carburant de synthèse. À court terme, l’ensemble de la flotte en France devrait en être équipé.


Le 21ème siècle doit être plus vert. Dans ce contexte, CroisiEurope, croisiériste alsacien qui navigue sur tous les fleuves d’Europe, a décidé de réduire son impact environnemental. A cet effet, il utilise désormais sur ses trois navires qui parcourent la Seine, du Gas-to-liquid, le fameux GTL.
 
Rappelons que ce carburant (fossile) sans odeur est un carburant liquide produit à partir de gaz naturel qui offre une alternative de combustion plus propre que le gazole conventionnel.
 
Grâce à une meilleure combustion, le GTL émet bien moins de CO2, d’oxydes d’azote et de particules que le GNR (gazole non routier). Dépourvu d’aromatiques et exempt de soufre, il ne produit par ailleurs ni fumées ni odeur. Il est miscible dans l’eau et totalement biodégradable.
 
Autre point important : il est utilisable dès à présent, sans investissement supplémentaire, dans tout moteur diesel.
 
Rappelons que Croisieurope est une entreprise de Strasbourg encore en mains familiales ; un des grands spécialistes des croisières fluviales. Toutefois, si les fleuves d’Europe, mais également d’Asie et d’Afrique sont très présents dans son catalogue, l’enseigne propose également des croisières en mer à bord de navires à taille humaine.

Croisieurope
Téléphone : 0 826 101 234






Dans la même rubrique :
< >