Sommaire
Article publié le 14/10/2021 à 01:00 | Lu 596 fois

Anniversaire : les 65 ans de la Maison du Whisky




Comme chaque année, la maison du whisky (LMDW) édite le catalogue de ses nouveautés et autres bouteilles rares. Cette année, pour cet anniversaire particulier (65 ans), ce catalogue fait plutôt penser à la carte d’un restaurant trois étoiles tant les flacons proposés sont exceptionnels.


Anniversaire : les 65 ans de la Maison du Whisky
Dans ce catalogue, le meilleur de la LMDW nous est proposé. On retiendra néanmoins quelques jolis flacons qui feront les délices des amateurs et des collectionneurs.
 
On regrettera simplement une envolée des prix qui peut bloquer les plus motivés. Mais ne boudons pas notre plaisir et voici en quelques lignes le meilleur de l’année 2021/2022 chez LMDW. Nous commencerons par le flacon 65ème anniversaire, le Compass Bx Ethereal.
 
Composé d’un assemblage de malt issu des meilleures distilleries comme on peut le voir dans le tableau ci-dessous :
Origine                           Type de fut                     AGE       %
Pulteney Distillery         Recharred Barrel           20        42.9
Miltonduff Distillery      Recharred Hogshead    26        17.1
Caol Ila Distillery           Refill Barrel                     22        11.5
Caol Ila Distillery           Refill Barrel                     20        18.9
Ardbeg Distillery           Recharred Barrel           17        9.6
 
Spécialement réalisé par James Saxon pour les 65 ans de la Maison du Whisky, cet Ethereal est une édition limitée à 2.430 bouteilles. D’une grande délicatesse, ce whisky offre une belle élégance gustative. Une tourbe discrète, très floral et épicé, évolutif au fur et à mesure de la dégustation, ce flacon demande à être découvert avec respect.
 
Tout aussi exclusive avec ses 198 bouteilles pour la LMDW, le Arran Sherry Hogshead millésime 2009 est un joli feux d’artifices aromatique.
 
Chaleureux, il dégage des arômes de poires, de pommes et de plantes médicinales avec une bouche de fruits confits particulièrement gourmande.
 
Comme chaque année, on retrouve également deux éditions limitées Artist. L’une est un Ben Nevis de 2010 dont la LMDW dispose de 240 bouteilles. Il s’agit d’un single malt de 59° disponible au prix de 179€. Un superbe whisky qui déborde de tempérament.
 
L’autre flacon de la  Collective 5.0., 1.251 bouteilles pour la LMDW vendues 91€. Un whisky généreux et complexe, tourbé et salin qui se dévoile au cours d’une dégustation en deux temps. Pour ceux qui aiment la tourbe.
 
Dans la série des embouteilleurs indépendants, La Maison du Whisky a sélectionné les productions de Berry Bros & Rudd, Signatory Vintage et de Gordon & Macphail. Trois négociants renommés pour la qualité de leurs élevages dans des fûts souvent fournis les négociants eux-mêmes.
 
Chez Berry& Bros, c’est un Glenturret Ruah Maor peated cask sherry butt de 8 ans qui est proposé. Un single malt de 63° limitée à 698 flacons et vendu 133€ en exclusivité chez LMDW. Un whisky qui laisse une sensation d’un champ qui vient d’être fauché et dont les arômes resortent avec l’humidité matinale.
 
Avec Signatory Vintage, nous sommes dans le domaine de l’exceptionnel. Ce Glen Keith de 1991, un 30 ans d’âge dont la LMDW ne dispose que de 200 bouteilles a été élevé en fût de bourbon. Avec ce flacon nous sommes confrontés à un produit rare qui frise la perfection. Fruité tout en étant minéral, ce Glen Keith offre une élégance délicate tout au long de sa dégustation. Il est clair qu’au prix de 459 €, la bouteille cela ne souffre pas la médiocrité.
 
Le dernier des trois embouteilleurs indépendant sélectionné est Gordon & MacPhail. Il propose un single malt de 22 ans de Highland Park, ce qui est déjà un gage de réussite. Affichant 56,8% il offre à la fois délicatesse et puissance. 183 bouteilles seront réservées à la Maison du Whisky au prix de 245€.
 
Nous terminerons cette sélection avec deux whisky japonais : un Yoichi Non-Peated et le traditionnel Chichibu Paris Edition 2021. Issu de la distillerie Nikka de Yoichi près de Sapporo, ce Non-Peated est en rupture avec le classique Yoichi qui est aussi tourbé qu’un Islay. Ici on rejoint la région du Speyside avec un produit fruité et épicé qui ne manque pas de délicatesse. A essayer absolument.
 
Avec le Chichibu, on tombe dans le domaine des collectionneurs qui s’offrent deux bouteilles. L’une à consommer et l’autre qui rejoindra dans une vitrine les flacons des années précédentes. Pour cette édition Paris 2021, ce ne sont pas moins de cinq variétés d’orge -Concerto, Peated Concerto, Venture, Braemar, Tipple, Propino- pour produire les Chichibu distillés entre 2013 et 2015 et composent cette Edition 2021. Un produit de passion vendu 339€ et dont seule 1830 bouteilles seront disponibles en France.
 
Comme on le voit, la LMDW a bien fait les choses pour ses 65 ans et les amateurs comme les collectionneurs ne manqueront pas d’idées pour leur liste de Noël.
 
Joël Chassaing-Cuvillier




Dans la même rubrique
< >

Mercredi 6 Octobre 2021 - 02:00 Givry 2019 du domaine Chanson : un rouge généreux

Mardi 28 Septembre 2021 - 09:38 Les 365 lois de l'amateur de whisky (livre)

Mardi 27 Juillet 2021 - 08:46 Le crémant d'Alsace célèbre ses 45 ans