Sommaire
Article publié le 21/12/2021 à 01:00 | Lu 3596 fois

Aménager sa chambre quand on est senior




Lorsque l’on prend de l’âge, il est important de réaménager sa maison afin d’y rester le plus longtemps possible. Il en va de même pour votre chambre, mais quels sont les paramètres à prendre en compte ? Nous vous proposons ci-dessous quelques astuces pour disposer et équiper de la meilleure des façons cette pièce clé de votre logement.


Repenser l’emplacement de la chambre
Si vous vivez dans une maison et que votre chambre se situe à l’étage, il peut être intéressant de la déplacer au rez-de-chaussée. Il faut bien sûr avoir assez d’espace pour cela, mais cela permettra d’assurer votre sécurité et de limiter la montée et la descente des escaliers.
 
Si vous déménagez votre pièce en bas, profitez-en pour revoir son agencement. Repensez à l’isolation thermique et phonique pour optimiser votre confort.
 
Dans le cas où votre chambre ne pourrait se situer qu’à l’étage, sécurisez l’escalier pour éviter les chutes. Installez des mains courantes, ajoutez des nez de marche antidérapants et pensez au monte-escalier.
 
Quel mobilier choisir ?
Aménager sa chambre lorsqu’on est âgé passe aussi par un mobilier adapté. Optez pour un lit ergonomique et pratique, qui soit plus haut que la normale. Cela permet de limiter les efforts pour se coucher et se lever. Et rien ne vous empêchera de trouver un joli cadre de lit qui corresponde à vos goûts.
 
Les meubles, quant à eux, devront être disposés dans la pièce de façon à faciliter la circulation. Évitez donc les tables basses et les poufs, qui pourraient être des obstacles. Choisissez des meubles utiles, où vous pourrez ranger vos objets indispensables. Privilégiez aussi les angles ronds qui vous éviteront de vous faire mal, la peau marquant plus avec l’âge.
 
Optimiser l’éclairage
Lorsque vous aurez réaménagé votre chambre, il vous faudra revoir l’éclairage. Bien qu’il s’agisse d’un détail, cela participe grandement à la sécurisation de la pièce. Il faut donc veiller à ce que les interrupteurs soient situés à proximité de l’entrée de la chambre, mais aussi près du lit. En disposer un à la tête de ce dernier permettra de vous éclairer la nuit si vous devez vous lever.
 
Vous pouvez aussi choisir de placer une veilleuse sur votre table de chevet ou d’installer un détecteur de présence qui allumera automatiquement les lumières en cas de déplacement dans la pièce. Les nouvelles technologies offrent la possibilité de créer un chemin lumineux qui est accompagné d’un repère visuel la nuit.
 
Enfin, dans le but d’améliorer la luminosité de votre chambre, choisissez une peinture claire qui contrastera avec le sol.





Dans la même rubrique
< >

ARTICLES LES +