Sommaire
Article publié le 22/05/2019 à 03:16 | Lu 1402 fois

Alzheimer : Quidi Ball, un jeu de ballons pour ralentir la maladie

De plus en plus de techniques non-médicamenteuses voient le jour pour ralentir les progrès de la maladie d’Alzheimer. Il s’agit d’une véritable tendance. Dernière en date ? Quidi Ball, un jeu où des messages sont imprimés sur quatre ballons qui permettent aux patients de bouger, de se remémorer et de partager des bons moments ensemble.


C’est une véritable tendance de fond dans le traitement de la maladie d’Alzheimer : au-delà des médicaments, de plus en plus de thérapies douces ou alternatives sont apparues sur le marché… Si elles ne soignent pas, elles peuvent ralentir les progrès de la maladie et parfois permettre la réduction des prises de médicaments.  
 
Parmi ces nouvelles méthodes, qui incluent souvent le jeu, Quidi Ball. De quoi s’agit-il exactement ? C’est assez simple : des messages sont imprimés sur un set de quatre ballons (genre ballons de football). L’idée étant de faire bouger les patients, de les aider à se remémorer tout en partageant des moments conviviaux.
 
Une activité physique douce qui stimule la mémoire et qui permet de réduire l’apathie qui touche 60% des patients Alzheimer.
 
Comme le souligne Aline F. une animatrice dans l’EHPAD Les 13 vents de Belberaud (31) : « il s’agit là d’un réel outil de travail qui facilite la prise de parole, la communication entre les résidents et permet de maintenir leur attention grâce à leur participation active ».
 
Plus concrètement et d’une manière générale, toutes ces thérapies douces offrent une prise en charge plus individualisée des malades Alzheimer, une meilleure mobilisation des fonctions sensorielles et le maintien des liens sociaux.






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 28 Mai 2019 - 04:15 Papyhappy à la conquête de l'Espagne